Aller directement au contenu

OGM : deux nouvelles autorisations de mise sur le marché.

Deux nouvelles décisions autorisant la mise sur le marché de produits contenant du maïs génétiquement modifié ont été adoptées au Journal Officiel de la Commission Européenne du 17 Juin 2011. Il s’agit pour la première de donner l’autorisation de mise sur le marché de produits contenant du maïs génétiquement modifié

Deux nouvelles décisions autorisant la mise sur le marché de produits contenant du maïs génétiquement modifié ont été adoptées au Journal Officiel de la Commission Européenne du 17 Juin 2011. Il s’agit pour la première de donner l’autorisation de mise sur le marché de produits contenant du maïs génétiquement modifié MON  89034 × MON 88017, ces deux maïs appartenant à la société Monsanto Europe. Sont concernés par cette nouvelle autorisation tous les produits exceptés les cultures, notamment les produits alimentaires mais aussi les aliments pour animaux . La Commission précise les caractéristiques de ce maïs : « Le maïs génétiquement modifié MON-89Ø34-3xMON-88Ø17-3 décrit dans la demande est produit par croisements entre les maïs contenant les événements MON-89Ø34-3 et MON-88Ø17-3. Il exprime les protéines Cry1A.105 et Cry2Ab2, qui confèrent une protection contre certains parasites de l’ordre des lépidoptères, la protéine Cry3Bb1, qui confère une protection contre certains parasites de l’ordre des coléoptères, ainsi que la protéine CP4 EPSPS, qui confère une tolérance à l’herbicide glyphosate. » En résumé du maïs résistant à certains ravageurs, la pyrale notamment et au RoundUp®, herbicide total produit par la société Monsanto.

La seconde décision, quant à elle, de mise sur le marché d’une autre lignée de maïs, mais seulement pour les aliments pour animaux. Pioneer Overseas Corporation et Dow AgroSciences Europe sont les bénéficiaires de ce renouvellement. Ce maïs est lui résistant au glufosinate-ammonium agent actif que l’on retrouve dans certains herbicides tels Liberty®, Buster®, Final Way® et Basta®, et à certains lépidoptères dont la pyrale d’Europe.

Ces autorisations sont données pour une durée de dix ans. Bien entendu pour tous les produits contenant du maïs génétiquement modifié, certaines mentions devront êtres apposées sur les produits : « maïs génétiquement modifié », « contient du maïs génétiquement modifié », « produit à partir de maïs génétiquement modifié » ainsi que « non destiné à la culture ».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend