Aller directement au contenu

Pascal Zundel, président de Bonbons Barnier, élu à la tête des Confiseurs de France

«Cette présidence débute dans un contexte très particulier et très difficile pour les confiseurs. Notre profession a souffert cette année, bien plus que la plupart des industries agro-alimentaires. Notre enjeu principal sera donc avant tout de préserver toutes nos entreprises, petites et grandes afin qu’elles continuent à offrir du plaisir et du réconfort aux Français» a déclaré Pascal Zundel, …

Pascal Zundel, président de Bonbons Barnier, élu à la tête des Confiseurs de France
« Cette présidence débute dans un contexte très particulier et très difficile pour les confiseurs. Notre profession a souffert cette année, bien plus que la plupart des industries agro-alimentaires » a déclaré Pascal Zundel, suite à son élection à la présidence des Confiseurs de France.

«Cette présidence débute dans un contexte très particulier et très difficile pour les confiseurs. Notre profession a souffert cette année, bien plus que la plupart des industries agro-alimentaires. Notre enjeu principal sera donc avant tout de préserver toutes nos entreprises, petites et grandes afin qu’elles continuent à offrir du plaisir et du réconfort aux Français» a déclaré Pascal Zundel, suite à son élection à la présidence des Confiseurs de France. Il succède à Jean-Philippe André, président du Directoire d’Haribo, qui au terme de 4 années de mandat vient d’être élu président de L’Alliance 7, fédération dont le syndicat des Confiseurs de France est membre. Les Confiseurs de France, ce sont 48 entreprises, TPE, PME, ETI et grands groupes internationaux qui ont toutes à cœur de faire vivre et prospérer une vision hédoniste de l’alimentation. 

«Porter la voix d’une profession aimée par les Français mais parfois injustement dénoncée»

Avec près de 6 800 emplois directs au cœur de nos régions et 1,4 milliards d’euros de chiffres d’affaires, la confiserie est un secteur important de l’industrie agro-alimentaire française, notamment à l’export où elle réalise 13% de ses ventes. 

Comme l’explique Pascal Zundel : «La feuille de route des Confiseurs de France est claire : promouvoir l’excellence de nos produits de confiserie en France et à l’international, en valorisant le savoir-faire unique de nos collaborateurs, afin d’assurer le développement de nos entreprises et la création d’emplois dans toutes les régions de France». Avant tout, la profession entend affirmer la fierté des confiseurs de contribuer au paradoxe français qui fait du goût des bonnes choses la base d’une alimentation saine et durable. 

Pascal Zundel a changé de métier pour devenir confiseur il y a 4 ans, en rachetant une entreprise Normande plus que centenaire, Bonbons Barnier. Après une carrière de cadre dirigeant dans de grands groupes de communication, il a tenu à se former au métier de confiseur – en suivant les formations qualifiantes dispensées par L’Alliance 7 – pour maitriser le savoir-faire et les exigences de la profession. Il souhaite, avec le Conseil d’Administration des Confiseurs de France, être particulièrement actif pour faire porter la voix d’une profession spontanément aimée par les Français de tous âges mais encore trop souvent mal connue, mal comprise, voire parfois injustement dénoncée. Les Confiseurs de France, syndicat membre de L’Alliance7, a pour missions de représenter la diversité des entreprises et des produits de confiserie, de valoriser le métier de confiseur, le savoir-faire et le patrimoine uniques de la France dans ce domaine et de conforter une consommation raisonnée et raisonnable. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend