Aller directement au contenu

Pâtisserie surgelée : Mademoiselle Desserts optimise son organisation logistique

Mademoiselle Desserts déploie sa stratégie logistique avec le rachat auprès de STEF d’un entrepôt de 40 000 m3 à Thenon. Le Groupe Mademoiselle Desserts, leader européen de la pâtisserie surgelée pour les professionnels, vient d’officialiser l’acquisition de l’entrepôt STEF de 40 000 m3 à Thenon. Objectifs ? Internaliser le stockage des produits finis de ses usines de Thenon (24), Valade …

Pâtisserie surgelée : Mademoiselle Desserts optimise son organisation logistique
Didier Boudy, PDG de Mademoiselle Desserts et Laurent Malfettes, Directeur de Business Unit Surgelés STEF

Mademoiselle Desserts déploie sa stratégie logistique avec le rachat auprès de STEF d’un entrepôt de 40 000 m3 à Thenon. Le Groupe Mademoiselle Desserts, leader européen de la pâtisserie surgelée pour les professionnels, vient d’officialiser l’acquisition de l’entrepôt STEF de 40 000 m3 à Thenon. Objectifs ? Internaliser le stockage des produits finis de ses usines de Thenon (24), Valade (24), Argenton-sur-Creuse (36) et Renaison (42) au sein d’un unique point de consolidation – le « Hub Sud»- et optimiser ses expéditions, le stockage et le transport. Mademoiselle Desserts internalise le stockage des produits finis de ses usines (flans pâtissiers, tartes feuilletées, chouquettes…) et créé 2 points uniques de regroupement, appelés « Hubs », pour toutes les expéditions en France. Un « Hub Sud » à Thenon regroupant les usines de Valade, Thenon, Argenton-sur-Creuse et Renaison.

Réduction de coûts et d’empreinte carbone

Un « Hub Nord » à Arras regroupera en 2023 les usines de Tincques (62), Saint-Renan (29) et Broons (22) avec plus de 12 000 emplacements palettes disponibles. A terme, les produits à destination du Royaume-Uni seront également stockés à Arras. Construit en 1987, le site STEF de Thenon se compose de 40 000 m3 de stockage dont 37 000 m3 de froid négatif, soit environ 8 000 emplacements palettes. Le site compte aujourd’hui 5 salariés et de nouveaux recrutements seront également envisagés à terme. Cette nouvelle organisation se mettra progressivement en place et devrait être finalisée à la fin du premier semestre 2022. Mademoiselle Desserts avait depuis 2017 installé une ligne de production de flan sur une partie de l’entrepôt qu’elle louait à STEF. «A travers cette simplification logistique, nous répondons à plusieurs objectifs: réduction des coûts, réduction du nombre de kilomètres parcourus de -23%, optimisation et structuration de notre organisation logistique, amélioration du taux de service clients, diminution de notre empreinte carbone», souligne Didier Boudy, PDG de Mademoiselle Desserts.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend