Aller directement au contenu

Pénurie de PET cet été ?

C’est en effet à craindre. Face au succès du PET (polyéthylène téréphtalate), des ruptures d’approvisionnement pourraient s'observer dès le début de l’été. En trois mois, le prix de la tonne de PET est passé de 1 100€ à 1 600€ ; des hausses de plus en plus incontrôlables, alignées sur le prix du pétrole brut.

C’est en effet à craindre. Face au succès du PET (polyéthylène téréphtalate), des ruptures d’approvisionnement pourraient s’observer dès le début de l’été. En trois mois, le prix de la tonne de PET est passé de 1 100€ à 1 600€ ; des hausses de plus en plus incontrôlables, alignées sur le prix du pétrole brut. Par ailleurs, le taux de PET recyclé est trop faible pour combler le manque de matière vierge. Plusieurs facteurs semblent argumenter cette hypothèse de pénurie. De son côté, la Chine vient d’augmenter ses approvisionnements en PET recyclé pour sa filière textile afin de palier aux mauvaises récoltes de coton. D’autre part, les récents évènements dans les pays arables et notamment en Lybie pourraient s’étendre au Moyen-Orient et pays producteurs de pétrole.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend