Aller directement au contenu

Pepsi, ça va gazer dans le yaourt !

D’après une information du Wall Street Journal de la fin de la semaine dernière, le géant de l’agroalimentaire PepsiCo s’apprêterait à créer une société conjointe avec le groupe laitier allemand Theo Müller.

D’après une information du Wall Street Journal de la fin de la semaine dernière, le géant de l’agroalimentaire PepsiCo s’apprêterait à créer une société conjointe avec le groupe laitier allemand Theo Müller.

PepsiCo avait déjà fait le coup sur le marché russe, mais là c’est sur son sol natal, les Etats-Unis, que l’un des plus célèbres fabricants de boissons gazeuses est sur le point de débarquer avec des yaourts. Ce marché serait en pleine expansion aux USA, ce qui aurait donné des idées au géant de l’agroalimentaire. Tiré par Yoplait, leader, et Danone, challenger, le marché du yaourt américain se développe.

Pepsi n’entend donc pas se contenter des 57,8 milliards de dollars (2010) de chiffre d’affaires qu’il réalise sur le sol américain, et étudie la possibilité de créer une co-entreprise avec Theo Müller, le laitier allemand. Après Wimm-Bill-Dann (WBD) en Russie, spécialiste des laitages et des jus de fruits, PepsiCo semble vouloir continuer sa nouvelle stratégie, à savoir développer une gamme de produits alimentaires plus sains que ceux qu’il produit habituellement. Indra Nooyi, le PDG du groupe américain, entend ainsi faire progresser son chiffre d’affaires réalisé dans ce type de produits de 10 à 30 milliards de dollars.

Cette stratégie avait été initié en 2009, avec une co-entreprise créée avec Almarai Co, plus gros fabricant moyen-oriental de produits laitiers et jus de fruits. La patronne du géant agroalimentaire aurait même pensé un temps racheter directement Yoplait ! Sur le troisième trimestre 2011, PepsiCo affiche un bénéfice net en hausse de 4% à 2 milliards de dollars et un chiffre d’affaires à 17,58 milliards de dollars (+13%).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend