Aller directement au contenu

Plus de lait, mais pas encore assez.

La saison 2010-2011 s’est achevée le 31 mars 2011 sur de bons résultats pour la production laitière : elle a dépassé les 23 milliards de litres, soit + 4,4% par rapport à l’an passé. La hausse est même de 5,2% si les chiffres sont corrigés de la matière grasse. Ceci s’explique par la hausse des prix du lait

La saison 2010-2011 s’est achevée le 31 mars 2011 sur de bons résultats pour la production laitière : elle a dépassé les 23 milliards de litres, soit + 4,4% par rapport à l’an passé. La hausse est même de 5,2% si les chiffres sont corrigés de la matière grasse. Ceci s’explique par la hausse des prix du lait, qui ont incité les éleveurs à améliorer le rendement laitier de leurs animaux, « notamment en distribuant plus de concentrés », selon le Ministère de l’Agriculture. Pourtant, la France n’a pas réalisé son quota : plus de 1,1 million de tonnes seraient déficitaires. Les pays du Nord de l’Europe s’en sortent mieux, et ont atteint voire dépassé leurs quotas ; c’est le cas notamment de l’Allemagne, de plus en plus présente. Par contre, les pays du Sud de l’Union Européenne et de l’Europe de l’Est sont bien en-dessous de leurs quotas. La collecte en avril 2011 a progressé de +5% par rapport à avril 2010 selon les premières estimations de FranceAgriMer.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend