Aller directement au contenu

Pom’Alliance et Pomuni unissent leurs forces

Pom’Alliance et Pomuni se rapprochent pour actionner des synergies et jouer de leur complémentarité dans la filière Pommes de Terre fraîches. Les deux entreprises ont ainsi signé leurs accords de participations réciproques. En effet, Pom’Alliance a pris des participations dans Pomuni France et le groupe belge Pomuni est entré au capital de Pom’Alliance. Les objectifs de cette collaboration étroite …

Pom’Alliance et Pomuni unissent leurs forces
Pom’Alliance et Pomuni sont complémentaires tant sur la production que sur les spécialités commerciales.

Pom’Alliance et Pomuni se rapprochent pour actionner des synergies et jouer de leur complémentarité dans la filière Pommes de Terre fraîches. Les deux entreprises ont ainsi signé leurs accords de participations réciproques. En effet, Pom’Alliance a pris des participations dans Pomuni France et le groupe belge Pomuni est entré au capital de Pom’Alliance. Les objectifs de cette collaboration étroite sont multiples. D’une part, les entités sont complémentaires tant sur la production que sur les spécialités commerciales. Pomuni France, depuis son site d’Esquelbecq, possède une large gamme de produits allant du 500g micro-ondable au filet de 25 kg pour la GMS, en passant par sa spécialité de pommes de terre grammées dédiées à la restauration hors foyer. Pom’Alliance collecte et conditionne entre 200 et 250 000 tonnes de pommes de terre fraîches par an.

Relever le défi d’une création de valeur pour la filière

Acteur majeur du marché français, Pom’Alliance exporte aussi vers plus de 20 pays. Avec plus de 230 producteurs réguliers, l’entreprise est orientée vers une production de qualité haut de gamme distribuée sous 4 marques principales. Elle se positionne davantage sur les conditionnements de petite et moyenne taille notamment sur les variétés à chair ferme. Les bassins de production se complètent, le Nord pour Pomuni, la Normandie, la Picardie, la Beauce, la Provence et la Champagne pour Pom’Alliance. D’autre part, les synergies que les deux sociétés pourront actionner ensemble sont un atout pour la filière pommes de terre fraîches. Développement variétal, enjeux écologiques, accompagnement des producteurs, autant d’enjeux qui nécessitent une approche optimisée avec des moyens rassemblés. Pour autant les deux structures, Pom’Alliance et Pomuni France, conservent leurs activités et politiques commerciales propres. Dans un univers où les agriculteurs doivent inventer de nouveaux modes de production, avec un consommateur de plus en plus attiré par le plat cuisiné et la restauration hors foyer et une concurrence forte sur un produit vite « banalisé », Pom’Alliance et Pomuni pourront relever le défi d’une création de valeur pour la filière.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend