Aller directement au contenu

Porc : « Les femmes chez Gad sont pour beaucoup illettrées » affirme Emmanuel Macron

Le nouveau ministre de l’Economie et de l’Industrie, Emmanuel Macron, a fait son premier « couac ». En effet, le locataire de Bercy a affirmé au micro d’Europe 1 que les femmes employées par les abattoirs Gad étaient pour beaucoup « illettrées ». Une formule qui a fait bondir la classe politique et les syndicalistes chez Gad. Pas de chance pour Emmanuel Macron, …

Porc : « Les femmes chez Gad sont pour beaucoup illettrées » affirme Emmanuel Macron
Emmanuel Macron fait face à sa première erreur politique après qualifié les salariées de Gad comme « femmes illettrées ».

Le nouveau ministre de l’Economie et de l’Industrie, Emmanuel Macron, a fait son premier « couac ». En effet, le locataire de Bercy a affirmé au micro d’Europe 1 que les femmes employées par les abattoirs Gad étaient pour beaucoup « illettrées ». Une formule qui a fait bondir la classe politique et les syndicalistes chez Gad.

Pas de chance pour Emmanuel Macron, le grand oral sur Europe 1 ne s’est pas aussi bien passé qu’il l’aurait souhaité. L’homme s’est déjà confondu d’excuses via Twitter et à l’Assemblée Nationale mais le mal est dit. Retour sur cette première (vraie) erreur politique.

Gad : l’exemple malheureux

Invité à s’exprimer sur les réformes structurelles engagées par le gouvernement, le ministre de l’Economie et de l’Industrie a évoqué la réforme «nécessaire » du permis de conduire.

Jusqu’ici tout va bien finalement mais c’est l’exemple choisi par le patron de Bercy qui va tout gâcher. Pour illustrer ses propos Emmanuel Macron prend l’exemple des salariées des abattoirs Gad. « On leur dit vous n’avez plus d’avenir à Gad ou aux alentours. Il faut aller travailler à 50 ou 60 km ! Ces gens-là, des femmes surtout, pour beaucoup illettrées, n’ont pas le permis de conduire, on va leur dire quoi ? ».

La formule choque et provoque immédiatement un tollé.

Du « mépris » pour les syndicalistes de Gad

Selon Le Point et l’AFP, cette affirmation ne serait pas totalement dépourvue de sens : 20% des salariées de Gad seraient, en effet, illettrées mais c’est le ton qui blesse. La twittosphère a flambé et les syndicalistes n’ont pas tardé à réagir, à leur tour.

Pour FO, c’est du mépris, même son de cloche du côté de la CFDT. De son côté, Emmanuel Macron veut désamorcer la bombe qu’il a fabriqué lui-même et présente ses plus plates excuses.

Interview Europe 1 :


Macron : « Si on ne bouge pas, on échouera ! » par Europe1fr

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend