Aller directement au contenu

Pour une dispersion homogène des poudres dans les liquides, ystral propose le Conti-TDS

L’introduction de poudres dans des liquides est une tâche complexe qui peut avoir une influence décisive sur la qualité du produit fini.  Bien souvent, les particules de poudre, versées en pluie, entrent en contact avec la surface du liquide sous forme relativement compacte, ce qui génère des agglomérats. Si ces derniers sont entourés de liquide, l’air emprisonné ne peut …

Pour une dispersion homogène des poudres dans les liquides, ystral propose le Conti-TDS
« Le Conti-TDS aspire les poudres sans formation de poussières, les disperse sous vide et les désagrège sans formation d’agglomérats» explique ystral

L’introduction de poudres dans des liquides est une tâche complexe qui peut avoir une influence décisive sur la qualité du produit fini. 

Bien souvent, les particules de poudre, versées en pluie, entrent en contact avec la surface du liquide sous forme relativement compacte, ce qui génère des agglomérats. Si ces derniers sont entourés de liquide, l’air emprisonné ne peut plus être expulsé et empêche alors la pénétration de liquide au cœur de ceux-ci. Il en résulte des agglomérats partiellement mouillés qui devront être éliminés par un lent process de mélange et une dispersion ultérieure supplémentaire, ce qui est rarement souhaitable. 

Ainsi, par exemple, la texture des yaourts et des desserts sera détruite et il faudra alors y incorporer des protéines et des stabilisateurs supplémentaires. De plus, une dispersion ultérieure coûtera du temps, de l’énergie et une certaine capacité de stockage. 

Aucune formation d’agglomérats

Le Conti-TDS d’ystral est basé sur un principe entièrement différent reposant sur la dispersion des poudres dans les liquides.  «Les résultats du Conti-TDS d’ystral sont particulièrement bons. Il aspire les poudres sans formation de poussières, les disperse sous vide et les désagrège sans formation d’agglomérats» explique ystral, “en raison de la géométrie des outils, géométrie optimisée et brevetée, les poudres et les liquides, sont immédiatement, lors du premier contact, mélangés intimement et dispersés sous fortes turbulences. La surface des liquides est tellement augmentée par le vide crée qu‘elle est beaucoup plus importante que la surface des poudres à mouiller. C’est la condition pour un mouillage complet”. 

Pour les poudres les plus complexes

Le taux de cisaillement dans la chambre de mélange est environ 1000 fois plus élevé que dans un système de mélange classique. La puissance globale de la machine est mise en œuvre dans un espace très compact. La très haute densité d’énergie en résultant est exploitée de manière ciblée pour le process de mouillage. Même les poudres les plus complexes peuvent être dispersées facilement.

Concrètement, le Conti-TDS génère un vide puissant dans sa zone de mouillage et de dispersion grâce auquel il aspire la poudre directement de sacs, trémies, big-bags ou silos dans les liquides. L’aspiration de poudre est effectué sans formation de poussière ni pertes.

Les agglomérats ne sont ainsi pas un problème pour le Conti-TDS. Dans la zone de mouillage, un vide très poussé est généré, ce qui signifie que l’air contenu entre les particules de poudres est expansé à son volume maximum. Le liquide atteint très facilement chaque zone entre les particules de poudre et peut ainsi les mouiller de toute part. Cet effet ne peut être obtenu qu’avec une poudre aspirée et acheminée grâce au vide. C’est à ce moment-là qu’a lieu le mouillage complet de l’agglomérat par l’extérieur. Après le passage dans la zone de mouillage et de dispersion, le produit est renvoyé sous pression dans la cuve car dans la zone extérieure au rotor, la dispersion est soumise à des forces centrifuges élevées. Grâce à la surpression crée, l’air à l’intérieur de l’agglomérat se contracte par implosion et aspire alors le liquide à l’intérieur. Dans ces conditions et avec un très fort effet dispersant, l’agglomérat se désagrège et les particules sont mouillées à coeur. En raison de sa densité nettement plus faible, l’air se sépare de la dispersion et coagule en grandes bulles d’air qui sont finalement aisément libérées dans la cuve.

Le Conti-TDS d’ystral est disponible en plusieurs tailles avec des taux d’aspiration de poudre se situant entre 0.5 et 500 kg/min. 

Vous souhaitez en savoir davantage sur le Conti-TDS ystral, rendez-vous ICI


ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Zoom sur 15 produits inox

C’est l’un des matériaux les plus employés dans l’agroalimentaire pour, entre autres, sa résistance et sa facilité d’entretien. Nous vous proposons un zoom …

Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend