Aller directement au contenu

Première pierre du Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest territoires d’élevage »

Le 1er mars 2017, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, un protocole d'accord a été signé entre les partenaires du projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’élevage ».

Première pierre du Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest territoires d’élevage »
Le 1er mars 2017, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, un protocole d’accord a été signé entre les partenaires du projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’élevage ». Crédit : INRA

Une première étape dans la construction du projet dont l’ambition est d’améliorer les conditions d’élevage et de vie des éleveurs, le bien-être et la santé des animaux de ferme en associant tout au long de la démarche les éleveurs, organisations professionnelles, entreprises, associations citoyennes et acteurs des territoires de l’Ouest de la France.

En février 2016, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll annonçait sa volonté de promouvoir un projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial sur l’élevage durable en Bretagne. Plusieurs acteurs des filières agricoles et agroalimentaires bretons, normands et ligériens ont saisi cette opportunité pour construire, à l’échelle des territoires de l’Ouest, un projet dénommé Laboratoire d’Innovation Territorial (LIT) « Ouest Territoires d’Elevage ».

Un projet centré sur l’amélioration des conditions d’élevage

L’ambition du LIT « Ouest Territoires d’Elevage » est de développer des filières animales et des marchés de produits animaux promouvant l’exemplarité de ses élevages et de ses territoires en matière de conditions d’élevage. Des démarches innovantes, créatrices de valeur pour les filières animales seront ainsi valorisées avec pour objectifs d’assurer une juste rémunération aux éleveurs et de proposer aux consommateurs des produits garantissant les conditions d’élevage des animaux. Les axes de travail porteront plus particulièrement sur le développement de méthodes d’évaluation du bien-être et de la santé des animaux et sur des approches visant à réduire l’usage des produits médicamenteux en élevage. La pratique du pâturage dans les élevages de ruminants des territoires de l’Ouest de la France et l’apport des nouvelles technologies de l’élevage de précision pour évaluer, en continu, l’état de santé des animaux seront également des thématiques privilégiées.

Créer les conditions d’un dialogue ouvert avec les parties prenantes

Le Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage » repose sur une mobilisation de tous les acteurs concernés sur les territoires de l’Ouest de la France dans le cadre d’un dialogue ouvert. Il s’agit de créer une dynamique positive, indispensable pour fédérer l’ensemble des parties prenantes autour d’une vision partagée de l’élevage. Une étape qui se concrétisera, le 6 juin à Rennes, lors d’une rencontre entre l’ensemble des parties prenantes, invitées à venir échanger sur leurs attentes et leurs modes de contribution au projet.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend