Aller directement au contenu

Productions analytiques : Le BagFilter sac-filtre d’Interscience évolue

Le BagFilter d’Interscience s’adapte à chaque étape de la préparation des échantillons. Selon les protocoles, il est utilisé dans les instituts alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, environnementaux, de santé animale et publics.  Interscience présente une évolution de son best-seller BagFilter P 400, sac-filtre latéral, avec le marquage – Closing zone – qui permet de placer instinctivement et précisément la barrette de fermeture …

Productions analytiques : Le BagFilter sac-filtre d’Interscience évolue
Ce marquage qui fait l’objet d’un brevet déposé, a pour but d’améliorer l’incubation au laboratoire en éliminant les remontées par capillarité lors de l’étape d’enrichissement en étuve.

Le BagFilter d’Interscience s’adapte à chaque étape de la préparation des échantillons. Selon les protocoles, il est utilisé dans les instituts alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, environnementaux, de santé animale et publics. 

Interscience présente une évolution de son best-seller BagFilter P 400, sac-filtre latéral, avec le marquage – Closing zone – qui permet de placer instinctivement et précisément la barrette de fermeture pour une étanchéité garantie sans fuite. Ce marquage qui fait l’objet d’un brevet déposé, a pour but d’améliorer l’incubation au laboratoire en éliminant les remontées par capillarité lors de l’étape d’enrichissement en étuve.

«Le mauvais positionnement de la barrette de fermeture sur le sac entraine une remontée par capillarité de l’échantillon. Certains clients ont eu des cas de contaminations croisées pendant l’étape d’enrichissement. Le marquage Closing Zone est une amélioration qui apporte une sécurité pour le technicien et les échantillons», explique Manon Laborie, responsable Applicatif Interscience.

En effet, lors de la recherche de pathogènes type Listeria ou Salmonelles, par exemple, il est nécessaire d’incuber les sacs échantillonnés pour l’étape d’enrichissement. Les opérateurs de laboratoire constatent que pendant le temps d’incubation de l’enrichissement, les sacs, même fermés, déversent tout ou partie de leur contenu dans les étuves. Mal positionnée, mal clippée, l’échantillon potentiellement contaminé s’exfiltre du sac par effet de remontée par capillarité, « l’effet siphon », dû à la présence de la paroi filtrante.

Afin de sécuriser les manipulations du technicien et l’échantillon, le bon positionnement de la fermeture est un point important. Cela permet d’éviter les contaminations croisées, échantillons inexploitables, perte de temps. Le nouveau marquage Closing Zone offre gain de temps, efficacité et sécurité au moment du positionnement de la barrette de fermeture type BagClip. À une hauteur précisément définie par le marquage, il est immédiatement reconnaissable et identifiable par le technicien.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend