Aller directement au contenu

Quand la mayonnaise ne prend pas…

Avec des ventes en baisse de 20% sur les cinq dernières années, Amora-Maille (207 millions d’euros de chiffre d’affaires) va fermer ses usines de Dijon (Côte-d’Or) et d’Appoigny (Yonne), soit 265 suppressions d’emplois d’ici à fin 2009. En contrepartie, la filiale d’Unilever concentrera sa production sur son usine de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or), avec notamment une nouvelle cellule de R&D et …

Avec des ventes en baisse de 20% sur les cinq dernières années, Amora-Maille (207 millions d’euros de chiffre d’affaires) va fermer ses usines de Dijon (Côte-d’Or) et d’Appoigny (Yonne), soit 265 suppressions d’emplois d’ici à fin 2009. En contrepartie, la filiale d’Unilever concentrera sa production sur son usine de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or), avec notamment une nouvelle cellule de R&D et la création de 52 postes. Le centre d’innovation de Dijon, spécialisé dans les condiments et inauguré trois ans en arrière, sera transféré aux Pays-Bas. En protestation, le maire de Dijon évoque le recours à une IGP pour protéger la moutarde de sa ville.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend