Aller directement au contenu

Quatre entreprises agroalimentaires de l’Ain s’associent pour former leurs futurs salariés

Pour la première fois, Marie, Bouvard, Bressor et Roland Monterrat s’engagent autour d’une action commune : former des demandeurs d’emplois à la Conduite d’équipements industriel en agroalimentaire. «Cette démarche est née de demandes récurrentes des industries agroalimentaires en recherche de salariés de plus en plus qualifiés » indique Julie Lacroix-Ravanat, responsable communication et emploi-formation du SMT Alimentec. Qu’on ne …

Quatre entreprises agroalimentaires de l’Ain s’associent pour former leurs futurs salariés
Cette démarche est née de demandes récurrentes des industries agroalimentaires en recherche de salariés de plus en plus qualifiés.

Pour la première fois, Marie, Bouvard, Bressor et Roland Monterrat s’engagent autour d’une action commune : former des demandeurs d’emplois à la Conduite d’équipements industriel en agroalimentaire.
«Cette démarche est née de demandes récurrentes des industries agroalimentaires en recherche de salariés de plus en plus qualifiés » indique Julie Lacroix-Ravanat, responsable communication et emploi-formation du SMT Alimentec. Qu’on ne s’y trompe pas, l’époque où les industriels de l’agroalimentaire recrutaient systématiquement sans qualification, est révolue. « Les entreprises agroalimentaires recherchent des profils en capacité de conduire les machines, de veiller à leur bon fonctionnement en tenant compte des impératifs de qualité, sécurité, de cadence, de délais, de coût… » précise Martine Boussier, responsable de Novalim-Alimentec, l’organisme de formation agroalimentaire. «Nous travaillons depuis longtemps pour le secteur agroalimentaire notamment pour la formation aux métiers de la maintenance. Il était donc naturel de nous associer à cette opération ».

Une sélection exigeante des salariés

Pour cette première édition, Marie, Biscuiterie Bouvard, Bressor et Roland Monterrat se sont associés pour recruter leurs futurs collaborateurs. Une fois le programme validé par l’ensemble des acteurs, les équipes de Pôle Emploi ont sélectionné les profils les plus proches des attentes des professionnels. « Nous avons reçu 108 candidatures, relate Aziza Krimou responsable de l’équipe Entreprise de Pôle emploi.
Après une 1ère sélection et un entretien individuel avec les conseillers Entreprise de Pôle emploi, 37 candidats ont été présentés aux entreprises ». A l’issue de cette pré-sélection, les industriels ont vu et retenu 16 demandeurs d’emploi afin d’intégrer cette Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective – Conduite d’Equipements Industriels en agroalimentaire.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend