Aller directement au contenu

Qui veut des boyaux ?

Vous en rêviez, l’Intermarché de Montréal l’a fait : il est à présent possible de trouver dans leurs rayons des boyaux naturels. L’intérêt ? Pouvoir réaliser soi-même ses charcuteries maison. Au premier aspect, cela ressemble à des tripes, mais lorsqu’on y regarde de plus près, on peut découvrir

Vous en rêviez, l’Intermarché de Montréal l’a fait : il est à présent possible de trouver dans leurs rayons des boyaux naturels. L’intérêt ? Pouvoir réaliser soi-même ses charcuteries maison. Au premier aspect, cela ressemble à des tripes, mais lorsqu’on y regarde de plus près, on peut découvrir du « droit de bœuf » de 9 mètres en diamètre 55/60 destiné à la fabrication de boudins et saucissons, voire même du « chinois 36+ », de 25 mètres de long ! Et oui, les boyaux naturels, ça ne s’improvise pas et il faut connaître le jargon de la spécialité… Reste à savoir si les consommateurs québécois plébiscitent ce produit particulier !

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend