Aller directement au contenu

Recul des céréales à la bourse de Chicago.

Les prix du blé, du maïs et du soja se sont fortement repliés lundi à Chicago, en l'absence de nouvelles majeures et devant l'amélioration de la météo dans certaines régions agricoles des Etats-Unis. En l'absence d'actualité déterminante, les marchés agricoles ont pris acte d'un temps plus favorable au cours des trois prochains jours.

Les prix du blé, du maïs et du soja se sont fortement repliés lundi à Chicago, en l’absence de nouvelles majeures et devant l’amélioration de la météo dans certaines régions agricoles des Etats-Unis. En l’absence d’actualité déterminante, les marchés agricoles ont pris acte d’un temps plus favorable au cours des trois prochains jours. Par ailleurs, le marché surveillait l’avancée des négociations entre pays du G20 sur l’agriculture. Le ministre français de l’agriculture Bruno Le Maire a estimé vendredi après la clôture qu’un accord était « à portée de main » pour un plan d’action des grandes puissances industrialisées et émergentes dans la lutte contre la volatilité des prix agricoles. Les ministres de l’agriculture du Groupe des 20 se retrouveront les 22 et 23 juin à Paris pour mettre la dernière main à un plan d’action qui sera soumis aux chefs d’Etat lors du sommet de Cannes en novembre. Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour livraison en juillet a lâché 29,75 cents à 7,44 dollars sur le Chicago Board of Trade. Le contrat de maïs à échéance juillet a perdu 22 cents à 7,32 dollars. Le boisseau de soja à échéance identique a reculé de 32 cents à 13,8250 dollars. Source : AFP

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend