Aller directement au contenu

Refresco, deux nouvelles lignes de conditionnement KHS.

Refresco, l’entreprise agroalimentaire spécialisée dans le conditionnement à façon de boissons rafraîchissantes sans alcool, investit, pour ses usines de Belgique (Ninove) et des Pays-Bas (Maarheeze) dans deux nouvelles lignes de conditionnement KHS.

Refresco, l’entreprise agroalimentaire spécialisée dans le conditionnement à façon de boissons rafraîchissantes sans alcool, investit, pour ses usines de Belgique (Ninove) et des Pays-Bas (Maarheeze) dans deux nouvelles lignes de conditionnement KHS.

Comme le présente un article d’Emballages Magazine, l’usine de Ninove accueillera une ligne complète de remplissage de bouteilles en PET, capable de produire jusqu’à 39 600 bouteilles de 50 cl par heure, ou jusqu’à 30 000 bouteilles par heure pour les formats 1 litre et 1,5 litres (25 000 pour les formats 2 litres).

Le monobloc de soufflage-remplissage InnoPET Blofill, qui accompagne sur cette ligne un module d’étiquetage et une unité de palettisation, contient les principales innovations. Notamment un four pour la chauffe des préformes (division par deux de la durée de cette étape), des servomoteurs qui pilotent l’étirage des préformes (meilleure qualité de la bouteille), ou encore un système de soutirage volumétrique Innofil DRV-VF. Cette dernière nouveauté, à commande informatisée, permet un remplissage dit « en chicane », pour plus de souplesse et d’hygiène.

Concernant le site de Maarheeze, il accueillera une ligne de remplissage de canettes métaliques, composée d’une soutireuse Innofil DVD permettant le remplissage de boissons gazeuses et non gazeuses.

Particularité de la machine, elle peut accueillir 144 postes de remplissages, et remplir différents formats (de 150 à 355 ml) à une cadence pouvant atteindre 90 000 boîtes par heure. Grâce au principe de mesure magnéto-inductive mis en œuvre par la machine, il est possible d’introduire toujours la même quantité de produit à l’intérieur de la canette, malgré les variations de capacité.

Rappelons que Refresco, avec 1,22 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010 pour 3,8 milliards de litres de boissons embouteillées, est sans doute le plus important conditionneur à façon du secteur des boissons rafraîchissantes sans alcool

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend