Aller directement au contenu

Comment relever les défis du codage dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie industrielle ?

Dates de péremption, codes à barres, informations relatives à la traçabilité sur tous les types d’emballages, sont autant d’exigences auxquelles se doit de répondre aujourd’hui l’industrie agroalimentaire. Ceci est particulièrement vrai pour le secteur de la boulangerie-pâtisserie, l’un des sous-secteurs alimentaires les plus variés. Aujourd’hui, les entreprises doivent donc prendre en compte un certain nombre de problèmes potentiels lorsqu’elles …

Comment relever les défis du codage dans le secteur de la boulangerie-pâtisserie industrielle ?
Les spécialistes du conditionnement des produits de boulangerie-pâtisserie industrielle ont la responsabilité de choisir la solution de codage la plus appropriée pour leurs chaînes d’emballage, car cette solution jouera un rôle majeur dans l’optimisation des processus de production, de la productivité et du rendement global.

Dates de péremption, codes à barres, informations relatives à la traçabilité sur tous les types d’emballages, sont autant d’exigences auxquelles se doit de répondre aujourd’hui l’industrie agroalimentaire. Ceci est particulièrement vrai pour le secteur de la boulangerie-pâtisserie, l’un des sous-secteurs alimentaires les plus variés.
Aujourd’hui, les entreprises doivent donc prendre en compte un certain nombre de problèmes potentiels lorsqu’elles ont à imprimer des codes, notamment le risque de migration des encres de l’emballage vers les produits alimentaires. Alors que la demande pour des codes de haute qualité pour l’impression de données variables (DLC, DLUO…) se fait plus pressante d’année en année, les défis du codage pour le secteur de la boulangerie-pâtisserie industrielle sont nombreux et variés. Les entreprises ont la responsabilité d’investir dans un équipement adéquat, garantissant la conformité et un temps de disponibilité maximum.
Ce n’est qu’en examinant l’ensemble des technologies de codage et de marquage disponibles que les industriels du secteur de la boulangerie-pâtisserie pourront prendre une décision informée et sélectionner le partenaire et les technologies les mieux adaptés à leur chaîne d’emballage.

Garantir un codage de haute qualité d’un bout à l’autre de la chaîne logistique

Plusieurs technologies permettent aujourd’hui de relever les défis auxquels le secteur de la boulangerie-pâtisserie est confronté, rappelle la société Domino dont la gamme de solutions pour les industriels du secteur agroalimentaire répond à ces exigences. Elle comprend notamment le codage primaire, secondaire et tertiaire pour tous les matériaux et formats d’emballage, afin de garantir un codage de haute qualité d’un bout à l’autre de la chaîne logistique.
Afin d’aider les professionnels du secteur et
d’identifier les solutions de codage et de marquage les mieux adaptées, Domino propose un livre blanc sur le sujet. « Désormais, les technologies modernes de marquage permettent aux industriels de produire 24 h/24, grâce à l’augmentation de la capacité d’encre, à la création de messages à partir d’un lieu unique à l’aide d’un logiciel spécialisé, et à l’économie de ruban qui augmente les intervalles entre les changements.
Pour toutes ces raisons, les spécialistes du conditionnement des produits de boulangerie-pâtisserie industrielle ont la responsabilité de choisir la solution de codage la plus appropriée pour leurs chaînes d’emballage, car cette solution jouera un rôle majeur dans l’optimisation des processus de production, de la productivité et du rendement global. » écrit Domino.

Investir dans une solution de codage entièrement évolutive

Dans son livre blanc, Domino explique également la nécessité de tenir compte des allergènes tout en conseillant d’investir dans une solution de codage entièrement évolutive, qui inclut des outils élémentaires de conception de messages variables et un système de gestion de base de données capable d’extraire automatiquement les informations appropriées et de mettre en évidence les allergènes et les substances faisant l’objet d’intolérance alimentaires, dans différentes polices et tailles de caractères, pour chaque d’impression. Dans le but de garantir la conformité, mais aussi de minimiser les interventions des opérateurs et les erreurs associées, tout en maximisant la productivité.
La problématique de la migration des encres est également abordée. Afin que les encres ou vernis avec lesquels les entreprises impriment ne pénètrent pas l’emballage et n’entrent pas en contact avec les aliments, Domino aborde les différentes technologies de codage disponibles.
« Le choix de la technologie doit reposer sur une connaissance des diverses solutions de codage qui peuvent être utilisées pour les nombreux types d’emballages de ce secteur », précise Domino pour qui « Un système de codage équipé d’une fonctionnalité de remplacement automatique des cartouches d’encre en cours de production permet d’allonger les lots de production, et la possibilité de saisir manuellement du texte et des messages alors que l’imprimante fonctionne garantit une production ininterrompue sur la chaîne d’emballage. Un système ne nécessitant pas d’entretien courant et dont l’efficacité et la fiabilité ne sont pas affectées ajoute une valeur considérable en termes de productivité ».
En tant que fournisseur de solutions de codage et de marquage et membre de l’EuPIA, Domino garantit que toutes ses encres et consommables associés sont adaptés aux applications d’emballage alimentaire. L’entreprise propose une gamme d’encres spécifiques pour le contact direct avec les produits alimentaires. Enfin, toutes les encres de Domino sont formulées avec des composants conformes aux réglementations européennes.

Téléchargez le livre blanc  « Relever les défis du codage dans l’industrie de la boulangerie«  

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend