Aller directement au contenu

Remboursera, remboursera pas ?

Les aides versées entre 1992 et 2002, par la France, aux producteurs de fruits et légumes auraient selon la Commission Européenne, faussée la concurrence et elle les considère donc comme illégales. Elle demandait donc leur remboursement.

Les aides versées entre 1992 et 2002, par la France, aux producteurs de fruits et légumes auraient selon la Commission Européenne, faussée la concurrence et elle les considère donc comme illégales. Elle demandait donc leur remboursement. Après négociations Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture, avait confirmé le remboursement de ces aides, seulement sur la période 1998-2002. Le montant de ces aides pour cette période s’élèvait tout de même à près de 338 millions d’euros et plus de 600 millions avec les intérêts. Ces intérêts se prolongeant jusqu’au remboursement, la France se devait donc de rembourser au plus vite ces aides. (Voir article du 7 Juin pour plus de précisions)

Toutefois, ce mercredi matin, Roger Waite, porte-parole du commissaire européen à l’Agriculture Dacian Ciolos, a indiqué que Bruxelles ne réclamerait pas les intérêts mais uniquement le montant des aides. M. Waite a insisté sur le fait que ce remboursement ne pourrait différer dans le temps, alors même que la filière subit de plein fouet la crise due à la bactérie ECEH.

En réaction à ces nouveaux éléments M. Le Maire a déclaré qu’il ne voulait pas que les producteurs en difficultés financières remboursent : « Je ne veux pas mettre en difficulté quelque producteur que ce soit. […] Un producteur qui n’est pas en situation de rembourser ne doit pas [rembourser] ». Il souhaite toutefois que « ceux pour qui cela est possible » remboursent, précisant qu’il existait « des organisations de producteurs de légumes qui ont un vrai poids économique ». Xavier Beulin, président de la FNSEA a été plus catégorique et annoncé au micro d’Europe 1 de ne pas payer pour le moment : « La discussion avec Bruxelles n’est pas terminée. Aujourd’hui, je dis “Ne payez pas” ». 

La suite au prochain épisode…

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend