Aller directement au contenu

Retour d’expérience : Gelagri Bretagne conduit sa transformation digitale industrielle avec succès

Installée à Loudéac en Bretagne, Gelagri, filiale du groupe Triskalia, a pour première activité la transformation des légumes frais en légumes surgelés et en seconde activité l’élaboration de plats cuisinés. L’entreprise représente aujourd’hui 860 salariés répartis sur 3 sites pour une activité de 170 000 tonnes de légumes surgelés. C’est en septembre 2014 que Gelagri fait appel à Creative IT …

Retour d’expérience : Gelagri Bretagne conduit sa transformation digitale industrielle avec succès
Gelagri a fait fait appel à Creative IT pour informatiser ses ateliers de production avec la solution MES Qubes.

Installée à Loudéac en Bretagne, Gelagri, filiale du groupe Triskalia, a pour première activité la transformation des légumes frais en légumes surgelés et en seconde activité l’élaboration de plats cuisinés.
L’entreprise représente aujourd’hui 860 salariés répartis sur 3 sites pour une activité de 170 000 tonnes de légumes surgelés. C’est en septembre 2014 que Gelagri fait appel à Creative IT pour informatiser ses ateliers de production avec la solution MES Qubes.
Objectif : Moderniser les ateliers et assurer une transition vers l’usine du futur tout en plaçant l’Homme au centre de la démarche.

Respecter l’opérateur et la cohérence de son travail

«Il faut comprendre que nos machines qui hébergeaient nos programmes possédaient un langage informatique qui ne se pratiquait plus à l’exception de quelques informaticiens. Il nous fallait, entre autres, au plus vite, transposer nos data (traçabilité, process) vers un nouveau système», explique Paul Le Bescond, chef de projet Qubes chez Gelagri.
Pour actualiser cet outil de production, Gelagri se tourne donc vers Creative IT pour mettre en place un outil plus moderne, plus fiable, doté de fonctionnalités plus importantes. «Sur notre usine, nous avions un suivi de production de 30 ans.
L’idée a germé de pouvoir mettre un outil plus moderne avec des fonctionnalités plus importantes», explique Paul Le Bescond, chef de projet MESchez Gelagri, «Qubes était déjà en fonction sur notre usine de Santa Ella en Espagne et c’est donc naturellement que nous nous sommes tournés vers Qubes qui nous a apporté un gain de temps et un gain de fiabilité dans nos données. Nous avons fait le choix d’un outil entièrement paramétrable qui nous permet de garder la main. Nous voulions développer nous-mêmes nos écrans en fonction de nos besoins. C’est ce que nous apporte la solution Qubes. L’un des points clés du projet global était de respecter l’opérateur et son travail : ordre logique, cohérence des opérations. Nous voulions que les écrans en production remplacent le papier sans aucun changement pour les opérateurs. En ce sens, Qubes a rapidement fait l’unanimité et remporté l’adhésion auprès de l’ensemble des équipes. Il est ergonomique, convivial et fiable. Nous pourrons le garder longtemps et le faire évoluer. La solution Qubes nous permet de conduire notre transformation digitale en toute sérénité» affirme Paul Le Bescond.

Une transition par étapes

L’entreprise avait décidé de déployer l’outil Qubes en procédant par étapes, en fonction de ses priorités. «Nous avons commencé à installer la solution Qubes au niveau de la réception et des achats, puis ce fut l’activité plats cuisinés avec la partie recette, modes opératoires, consommations matières et traçabilité. Cette étape d’informatisation de la production a été difficile en raison des nombreux contrôles à ce stade du flux industriel et l’omniprésence du papier dans les ateliers jusque-là. Cela a été formateur et nous a permis de mieux appréhender la suite des déploiements», explique Paul Le Bescond. En concertation avec les opérateurs et la direction métier, le service informatique paramètre la solution au plus juste des besoins.
La solution Qubes est mise en production en juin 2016 sur l’atelier de conditionnement (la mise en sachet des produits, autocontrôle qualité) puis en septembre 2016 sur l’activité de préparation des plats cuisinés (outils, entrants et suivi d’atelier).
L’année suivante, Qubes est intégré sur l’activité d’agréage (réception etlégumes frais, contrôles et enregistrements des entrants). «Aujourd’hui, il nous reste à déployer Qubes sur l’activité de préparation des légumes frais, à savoir l’activité de fabrication, du calibrage à la coupe et la surgélation. De la forme brute à la forme commerciale», explique le chef de projet.

Fiabilité et modernité

«J’étais inquiet de la mise en place de cette solution pour les opérateurs, et au final cela s’est très bien passé. Nous avons renforcé les formations pour les utilisateurs afin que pour chacun l’utilisation soit simple et conviviale», explique Jacques Guegan, responsable de conditionnement chez Gelagri.
Pour le chef de projet, Paul Le Bescond, les gains sont nombreux depuis l’installation de Qubes au sein des activités Gelagri. «Chaque impression de contrôle qualité et d’auto-contrôle du conditionnement, par exemple, nécessitait une rame de papiers. Aujourd’hui avec Qubes, il nous faut 5 feuilles tout au plus. Nous n’avons ainsi plus de problème d’archivage. Idem pour un exercice de traçabilité qui durait de 4 à 5 heures, maintenant en une heure maximum, il est possible de le faire !».
«Toute la traçabilité a été fiabilisé puisqu’aujourd’hui nous avons des systèmes d’identification par code-barres connecté à la solution Qubes qui nous permettent de de connaître précisément l’information d’un lot. Avant, tout était fait manuellement sur papier et il y avait parfois des erreurs. Un véritable gain de fiabilité !», confirme Marie Aude Requoi, adjointe responsable qualité chez Gelagri.
Pour l’entreprise Gelagri, plus question de revenir en arrière aujourd’hui. «La solution Qubes est un logiciel stable et évolutif, personnalisable à volonté. Si nous décidons de changer des processus demain, on peut refondre nos écrans sans difficulté. Et pour nous, c’est une petite révolution ! » conclut Paul Le Bescond.

En savoir davantage sur Qubes : ICI

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend