Aller directement au contenu

Roquette ouvre la plus grande usine de production de protéines de pois au monde

Roquette vient d’annoncer l’ouverture de la plus grande usine de protéines de pois au monde, et renforce ainsi sa position de leader pour répondre à la demande globale croissante d’alternatives végétales. Cette nouvelle « usine pour le futur » permet à Roquette de disposer de la plus grande capacité de production de protéines de pois au monde, ainsi que …

Roquette ouvre la plus grande usine de production de protéines de pois au monde
L’usine d’environ 20 000 m2 permet de valoriser 125 000 tonnes de pois jaunes par an. Combinée avec son site en France, Roquette a désormais la capacité de travailler 250 000 tonnes de pois par an et confirme sa position de leader sur ce marché.

Roquette vient d’annoncer l’ouverture de la plus grande usine de protéines de pois au monde, et renforce ainsi sa position de leader pour répondre à la demande globale croissante d’alternatives végétales. Cette nouvelle « usine pour le futur » permet à Roquette de disposer de la plus grande capacité de production de protéines de pois au monde, ainsi que des meilleurs experts en matière de développement de nouveaux aliments d’origine végétale.

Un nouvel élan pour le secteur de l’alimentation végétale

« Il s’agit d’un événement majeur dans notre histoire et d’un nouvel élan pour le secteur de l’alimentation végétale », déclare Pierre Courduroux, Directeur Général de Roquette. « Les habitudes alimentaires ont considérablement changé ces dernières années, et le désir pour des protéines alternatives ne cesse de croître. Notre groupe est fier d’inaugurer ce nouveau site afin de répondre à la demande en Amérique du Nord et dans le monde entier».

La demande de protéines de pois est en plein essor ; de nombreuses estimations du secteur prévoient un taux de croissance annuel mondial compris entre 15 et 24% au cours de la prochaine décennie. Avec cette nouvelle usine, Roquette répond à cette demande et est la seule entreprise du secteur à disposer de capacités de production de protéines de pois des deux côtés de l’Atlantique.

La capacité de travailler 250 000 tonnes de pois par an

L’usine est parfaitement située – à proximité de Winnipeg, à Portage la Prairie, Manitoba – dans les prairies canadiennes. Cette région produit plus de pois que n’importe quelle autre au monde. Avec un accès facile aux États-Unis et aux marchés internationaux par la route, le train et l’avion, le nouveau site est le plus grand acteur d’une région qui commence à être connue comme la «Silicon Valley des protéines végétales».

«Cette usine aidera nos clients à progresser rapidement dans le développement de leurs produits», ajoute Jeremy Burks, Vice-Président Sénior en charge des protéines végétales chez Roquette. «Le secteur alimentaire des protéines végétales a besoin d’investissements, d’expertise et d’innovation pour répondre à la demande mondiale croissante, et Roquette apporte toutes les réponses».

Avec ce nouveau site, Roquette a largement dépassé le demi-milliard d’euros d’investissement dans les protéines végétales fixé pour la période 2015-2020. Cet investissement comprend les prises de participation, les acquisitions, la modernisation du site de Vic-sur-Aisne, en France, et la toute nouvelle usine de Portage la Prairie, qui constitue le plus gros investissement jamais réalisé par Roquette en Amérique du Nord. L’usine d’environ 20 000 m2 permet de valoriser 125 000 tonnes de pois jaunes par an. Combinée avec son site en France, Roquette a désormais la capacité de travailler 250 000 tonnes de pois par an et confirme sa position de leader sur ce marché.

Une énergie 100% hydroélectrique et une gestion optimisée de l’eau

Dominique Baumann, directeur de Roquette Canada, conclut : « Cette usine est une merveille d’ingénierie. Nous entrons dans une nouvelle ère de qualité, d’efficacité et d’engagement pour ce marché. La conception de l’usine est un facteur de preuve de notre engagement en termes de développement durable, avec une énergie 100% hydroélectrique et une gestion optimisée de l’eau. Cette usine fait partie de toute une chaîne de valeurs, impliquant les agriculteurs, les fournisseurs et les équipes locales».

Sur le plan nutritionnel, les pois constituent une excellente source de protéines. Ils sont riches en fibres et pauvres en graisses. Plus durables sur le plan environnemental, leur culture nécessite moins d’eau que la plupart des autres cultures, et les agriculteurs utilisent moins d’engrais azotés. De plus, ils produisent naturellement des composés bénéfiques pour la santé du sol. Les consommateurs, quant à eux, apprécient les protéines de pois comme sources alternatives de protéines car elles sont facilement digestibles, sans gluten, sans OGM et peu allergènes.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend