Aller directement au contenu

Sécurité alimentaire : L’État renforce ses actions pour garantir la qualité des produits dans l’aide alimentaire

Les services de l’État et les associations distribuant l’aide alimentaire entendent renforcer le contrôle de la bonne exécution des marchés publics passés dans le cadre du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). Cette décision fait suite au scandale révélé début septembre de plus de 300 tonnes d’escalopes de poulet gorgées d’eau qui avaient été distribuées aux associations caritatives. …

Sécurité alimentaire : L’État renforce ses actions pour garantir la qualité des produits dans l’aide alimentaire
300 tonnes d’escalopes de poulet gorgées d’eau ont été récemment distribuées à des associations caritatives.

Les services de l’État et les associations distribuant l’aide alimentaire entendent renforcer le contrôle de la bonne exécution des marchés publics passés dans le cadre du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD).
Cette décision fait suite au scandale révélé début septembre de plus de 300 tonnes d’escalopes de poulet gorgées d’eau qui avaient été distribuées aux associations caritatives. Ces escalopes surgelées, distribuées depuis le milieu de l’année 2018 dans le cadre du Fonds européen d’aide aux plus démunis (Fead) présentaient une teneur en eau supérieure à la norme européenne autorisée.
Des investigations complémentaires menées dans le cadre du plan d’actions ont conduit à analyser dans les laboratoires de la DGCCRF des échantillons de lasagnes au saumon et des escalopes de poulet surgelées, produits ciblés après une analyse de risques.
«Le contrôle sur les lasagnes au saumon a permis de s’assurer du respect du cahier des charges par le fabricant. En revanche, selon les analyses effectuées par la DGCCRF, les escalopes de poulets présentaient une teneur en eau supérieure à la norme autorisée, indice d’un possible ajout d’eau dans les denrées.

Distribution de 78 000 t de denrées par an

Si cette possible fraude économique permet à une entreprise d’augmenter artificiellement la masse des produits qu’elle commercialise et donc sa marge, elle n’induit cependant d’impact ni sur la santé des bénéficiaires, ni sur les propriétés des produits» explique le communiqué des services de l’Etat.
L’aide alimentaire aux plus démunis est notamment financée par un Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). En France, ce fonds est affecté à la lutte contre la précarité alimentaire par l’intermédiaire de l’achat de denrées alimentaires pour le compte de quatre associations partenaires : la Croix-Rouge française, la Fédération française des Banques Alimentaires, les Restaurants du Cœur et le Secours Populaire qui assurent, grâce à leurs réseaux respectifs, la distribution de 78 000 t de denrées par an. Pour l’année 2018, 3,5 M€ de l’enveloppe ont été alloués à l’achat d’escalopes de poulet surgelées.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend