Aller directement au contenu

Soja : des associations s’unissent contre un brevet Monsanto

Monsanto s'attire encore les foudres des associations de protection de l'environnement avec son brevet sur la culture de soja qui lui ouvre le droit de modifier génétiquement plus de 150 plantes.

Soja : des associations s’unissent contre un brevet Monsanto
NPS ne plaisante plus avec Monsanto que le groupement d’associations accuse de « biopiraterie ».

NPS, « No patents on seeds », un groupement d’associations, a décidé de faire la guerre à Monsanto et dépose un recours contre un brevet européen sur le soja déposé par Monsanto.

Les militants reprochent au titan américain des OGM de pratiquer la « biopiraterie ». C’est l’Office européen des brevets qui a enregistré la plainte de NPS. Cette dernière visait le brevet, accordé en février 2014 à Monsanto et qui touche à la sélection de plantes de soja adaptées à certaines zones climatiques dont l’autorisation avait été faite à Monsanto.

Le groupement d’associations reproche à Monsanto de profiter de ce brevet pour écouler ses semences transgéniques de soja aux États-Unis etc.

La guerre des brevets

Dans le communiqué du NPS, François Meienberg affirme que le géant des OGM est « en position d’entraver voire de bloquer l’accès au prérequis de base de la sélection végétale : l’usage de la diversité génétique naturelle. La brevetabilité de la sélection végétale menace également la sécurité alimentaire mondiale ainsi que la souveraineté alimentaire régionale ».

La guerre des brevets est ouverte. Gageons que Monsanto trouvera bien le moyen de défendre sa trouvaille.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend