Aller directement au contenu

Spaciotempo nous présente la solution logistique qu’il a apportée au groupe Heineken.

En réintégrant une partie de sa logistique de stockage directement sur un de ses 3 sites de production, Heineken entend réduire ses émissions de C02 via une diminution de son trafic routier, et optimiser ses coûts d’exploitation et son impact environnemental. La solution métallo-textile de Spaciotempo s’est imposée pour accompagner ce projet d’ensemble.

En réintégrant une partie de sa logistique de stockage directement sur un de ses 3 sites de production, Heineken entend réduire ses émissions de C02 via une diminution de son trafic routier, et optimiser ses coûts d’exploitation et son impact environnemental. La solution métallo-textile de Spaciotempo s’est imposée pour accompagner ce projet d’ensemble.

Agro-media.fr a interviewé le directeur de Spaciotempo, M. Elie Smadja, qui nous présente en exclusivité le projet mené à bien pour Heineken.

 

Elie Smadja

Elie Smadja

Pourriez-vous brièvement nous présenter Spaciotempo ?

« Spaciotempo est une société qui existe depuis plus de trente ans. Elle est spécialisée dans la conception, la production et la construction de bâtiments démontables. Le procédé constructif de ces entrepôts industriels est appelé métallo-textile. Il repose sur des charpentes en aluminium qui sont intégralement démontables et sur un procédé de couverture par membrane.

Ce procédé constructif démontable permet à Spaciotempo d’adresser le marché soit par le biais de la location de hangars industriels (un demi-million de m² de structures dédiées à la location) soit par la vente de bâtiments industriels installés sur le site industriel ou logistique du client.

 

Nous intervenons sur cinq marchés principaux :

  • l’industrie (automobile, agroalimentaire, plasturgie, métallurgie…),
  • la distribution,
  • le sport,
  • l’événementiel
  • et la défense/humanitaire. »

Vous avez mené il y a peu un projet de réorganisation de la logistique du célèbre brasseur Heineken. Comment ce projet est-il né ?

« Comme souvent chez les clients industriels, le projet est né d’un besoin urgent, pour lequel les solutions de bâtiments démontables que nous développons sont particulièrement adaptées. Nous avons construit 12 000 m² pour Heineken en moins d’un mois et demi. Comparé à du bâti traditionnel, les mêmes surfaces dans les mêmes conditions auraient requis quatre à cinq mois.

 

Autre élément majeur : l’aspect financier. Heineken souhaitait conserver sa capacité de financement et s’est ainsi laissé séduire par notre offre de bâtiments industriels en location sur site. Sans compter le gain économique que représente une telle solution.

 

Il y avait également des enjeux liés au développement durable. En effet, en réintégrant une partie de sa logistique de stockage directement sur un de ses 3 sites de production, Heineken entend réduire ses émissions de CO2 via une diminution de son trafic routier et optimiser son impact environnemental.»

 

Quels grands défis représentait-il ?

« Construire des plateformes logistiques de plusieurs milliers de mètres carrés en quelques semaines fait partie de notre cœur de métier. Ce sont des projets que nos équipes gèrent au quotidien. C’est le métier de Spaciotempo de pouvoir répondre à de telles demandes. »

 

Quels gains ces nouveaux entrepôts logistiques apporteront-ils à Heineken ?

« La continuité des processus représente un vrai gain opérationnel : en effet, c’est le bâtiment, parce qu’il est complètement démontable et modulable, qui s’est adapté aux processus d’Heineken. C’est une démarche industrielle qui est très recherchée y compris par les acteurs de l’industrie agroalimentaire. Le projet a pu être réalisé sur le site de Mons-en-Baroeul (59), ce qui est aussi l’un des atouts de notre procédé constructif. Heineken a donc pu maintenir l’ensemble de ses processus sur le site même de la brasserie avec tous les avantages que cela représente. En outre, l’offre locative (non financière) permet à Heineken de conserver ses capacités d’investissement et de comptabiliser son entrepôt démontable comme une charge d’exploitation.

 

Est-ce votre première collaboration avec Heineken ? Si non, quels autres projets avez-vous mené conjointement ?

« Les aménagements que nous avons réalisés à Mons-en-Barœul s’inscrivent dans un partenariat initié avec Heineken depuis quelques années. Nous équipons déjà le site d’Aubagne avec près de 4000 m² d’entrepôts démontables. »

 

Menez-vous actuellement d’autres projets touchant à l’agroalimentaire ?

« Oui, ils sont nombreux. Nous avons, par exemple, récemment livré une extension d’un entrepôt logistique existant pour le groupe Refresco, qui commercialise les Eaux de Saint-Alban. Les 12 000 m² de plateformes logistiques construites par Spaciotempo sont destinés au stockage des eaux après embouteillage.

 

Le secteur agroalimentaire est un pôle de développement stratégique pour Spaciotempo en France et à l’international car nos offres sont particulièrement adaptées aux contraintes de ce secteur : volume de stockage important, pics de saisonnalité, besoins de réactivité. Dans ce cadre, Spaciotempo s’affirme comme un véritable partenaire en matière d’organisation logistique sur ce marché. »

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend