Aller directement au contenu

Syproporcs, ou le succès des groupements de producteurs.

Avec 17 000 porcs commercialisés par semaine sur les 17 départements de l’Ouest, le groupement Syproporcs est le troisième apporteur en volume du Marché du Porc Breton (MPB). Ainsi, après l’offre en longueur de l’aliment mise en place en 2010, le groupement propose à ses adhérents le marché à livraison différé depuis mars.

Avec 17 000 porcs commercialisés par semaine sur les 17 départements de l’Ouest, le groupement Syproporcs est le troisième apporteur en volume du Marché du Porc Breton (MPB). Ainsi, après l’offre en longueur de l’aliment mise en place en 2010, le groupement propose à ses adhérents le marché à livraison différé depuis mars. De quoi améliorer la visibilité des éleveurs sur leur trésorerie à moyen terme. Ainsi, sur la zone de Kermené, 19 éleveurs ont contractualisé avec l’abattoir pour des volumes variables mais toujours par lot de 50 porcs minimum. Hervé Gaté, président de Syproporcs, souhaite « innover et continuer de proposer de nouvelles idées aux adhérents » pour lutter contre un modèle vieillissant. L’exemple de Christian Colas, éleveur-fafeur à Lamballe (22) venu témoigné à l’AG de Syproporcs le 24 juin dernier, qui explique que l’important est de s’être « réapproprié le pouvoir de décider » même si cela présente des difficultés. Preuve que la politique du groupement répond à un réel besoin du terrain, 26 nouveaux adhérents ont rejoint Syproporcs l’an dernier.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend