Aller directement au contenu

Thierry Blandinières, nouvel homme fort de la filière agroalimentaire aquitaine.

L’homme qui avait été élu « Entrepreneur de l’Année » en 2008 grâce à ses résultats exceptionnels à la tête de Delpeyrat (dont les ventes ont quintuplé en 5 ans), Thierry Blandinières, vient d’accéder à la tête de l’ARDIA. En effet, à la suite de son Assemblée Générale, le Conseil d’Administration de l’association a procédé à l’élection de son …

L’homme qui avait été élu « Entrepreneur de l’Année » en 2008 grâce à ses résultats exceptionnels à la tête de Delpeyrat (dont les ventes ont quintuplé en 5 ans), Thierry Blandinières, vient d’accéder à la tête de l’ARDIA. En effet, à la suite de son Assemblée Générale, le Conseil d’Administration de l’association a procédé à l’élection de son nouveau Président. L’ARDIA, au service de l’industrie agroalimentaire de la région Aquitaine depuis 1999, est une organisation professionnelle représentative des IAA reconnues par l’État. Elle rassemble 140 entreprises représentatives de la filière agroalimentaire régionale : viande et charcuterie, poisson, fruits et légumes, produits laitiers, biscuiterie, boissons, etc. Thierry Blandinières, âgé de 51 ans, outre ses activités de Président de Delpeyrat, Président de Comtesse du Barry et Directeur général du groupe coopératif Maïsadour, occupe également les fonctions de Vice-Président du stade Montois (rugby), de membre de la confrérie des Jabotiers, des Vignerons de Tursan et du Tastevin. A la tête de l’ARDIA, il succède à Alain Cougrand, et entend relever de nouveaux défis : « Notre principal enjeu sera de faire de l’ARDIA une vitrine de l’agroalimentaire sur le marché français et à l’international. Il s’agira dans le même temps de fédérer les terroirs et territoires qui composent l’Aquitaine. Enfin, nous aurons un rôle majeur à tenir sur la thématique innovation, en lien avec l’Agropôle, la technopôle agroalimentaire aquitaine ». Pour l’année 2010, le secteur agroalimentaire a représenté en Aquitaine près de 33 000 salariés (1 emploi industriel sur 5 hors construction), 700 entreprises (hors vin) pour 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. De plus, avec ses 2,6 milliards d’euros d’exportation, le secteur agroalimentaire est le 1er contributeur à l’excédent commercial de la région.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend