Aller directement au contenu

Thomas Thévénoud réserve sa première sortie aux viticulteurs

La première sortie du nouveau secrétaire d'Etat au commerce extérieur, Thomas Thévénoud a été réservée aux viticulteurs. Qui avaient des choses à lui dire.

Thomas Thévénoud réserve sa première sortie aux viticulteurs
Première visite officielle pour le secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Thomas Thévénoud ; les caves de Lugny. La filière viticole applaudit la visite.

Thomas Thévenoud, député de Saône-et-Loire et secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargées du Commerce extérieur, l’avait promis et il l’a fait : sa première visite officielle est réservée à la cave coopérative de Lugny, première cave de Bourgogne et fleuron du secteur viticole français. De quoi redonner un coup de boost à la filière et tendre le micro aux producteurs.

Le vin, sang de la terre bourguignonne est à l’honneur à Lugny pour la première sortie de Thomas Thévénoud en tant que secrétaire d’Etat au commerce extérieur. « Les vins et spiritueux sont le deuxième poste à l’export pour la France. Je veux donc demander aux responsables en quoi je peux leur être utile », a déclaré le ministre délégué. Une question à laquelle veulent répondre les viticulteurs.

Les attentes des viticulteurs

Attendu à 10h pour la visite de la cave-coopérative de Lugny, en Saône-et-Loire, qui est le premier producteur de vins de Bourgogne en volume et en surface (6 % de la production totale), avec 1 450 hectares exploités sur 21 communes et une production totale de 9,7 millions de litres de vin, le Secrétaire d’Etat a ensuite pu discuter avec les professionnels de la viticulture au sujet de l’exportation de vins.

Une seule mission : aider les viticulteurs à concurrencer efficacement les chinois, les italiens et les espagnols en leur permettant de monter sur la plus haute marche du podium mondial des exportations de vin. Au premier semestre 2014, la France affichait un déficit commercial de près de 30 milliards d’euros, là encore, le ministre délégué devra veiller à redresser la barre.

Déterminé, il a déclaré devant les caméras de France Télévision : « Je n’ai pas la viticulture honteuse. Je vais défendre le vin et en particulier le vin de Bourgogne partout dans le monde ». Un message qui va plaire et rassurer les viticulteurs.

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend