Aller directement au contenu

Traçabilité : Les vaches connectées limousines à la conquête de la France

Après trois ans d’expérimentation d’un collier connecté qui renseigne sur leurs mouvements et leur temps de rumination, les vaches Limousines sont de plus en plus nombreuses à continuer à porter des capteurs autour de leur cou. La raison à cela ? COWnect, le projet de l’organisme France Limousin Sélection et mené depuis trois ans avec la société IngenomiX, a …

Traçabilité : Les vaches connectées limousines à la conquête de la France
Les éleveurs sont de plus en plus nombreux à s’impliquer dans la «Limousine Connection». Les éleveurs sont de plus en plus nombreux à s’impliquer dans la « Limousine Connection ». Objectif : que ces informations puissent bénéficier à l’ensemble des acteurs de la filière.

Après trois ans d’expérimentation d’un collier connecté qui renseigne sur leurs mouvements et leur temps de rumination, les vaches Limousines sont de plus en plus nombreuses à continuer à porter des capteurs autour de leur cou. La raison à cela ? COWnect, le projet de l’organisme France Limousin Sélection et mené depuis trois ans avec la société IngenomiX, a fait ses preuves en matière de collecte de données. Les analyses de ces données permettront d’accroître les performances des élevages. France Limousin Sélection est l’Organisme de Sélection de la race bovine Limousine. Cette association à but non lucratif conduit, sur l’ensemble du territoire français, un programme de sélection approuvé par le Ministère de l’Agriculture et veille à la cohérence des actions qui concourent à l’amélioration génétique de la race. 

Aujourd’hui, 37 élevages de Limousines ont équipé leurs animaux de capteurs : soit 4 000 bovins. Placés sur un collier, ces bijoux technologiques suivent chaque vache en temps réel. Capables de détecter une baisse de forme avant l’éleveur ou de prédire les périodes propices à la reproduction, ils ont surtout pour ambition de faire le lien entre le patrimoine génétique et les différentes performances observées sur les animaux. 

En faire bénéficier l’ensemble des acteurs de la filière

L’objectif ? Permettre à l’éleveur de mieux gérer son troupeau mais aussi de choisir le meilleur animal reproducteur pour parvenir à raccourcir le temps qui s’écoule entre un vêlage et l’arrivée de nouvelles périodes de reproduction. Les conclusions des scientifiques sont optimistes. « Les données collectées permettent d’améliorer les connaissances actuelles sur la fertilité femelle de la race Limousine, notamment en mesurant des paramètres jusqu’alors inconnus et non évalués en race allaitante. Cette expérimentation se poursuit aujourd’hui avec l’accentuation de la collecte. Notre but est de mettre en lumière la manière dont les gènes et leur expression conditionnent la rapidité de retour en chaleur après le vêlage », explique Vincent Prieur. Le projet COWnect n’est pas qu’une affaire de généticiens. Les éleveurs sont de plus en plus nombreux à s’impliquer dans la « Limousine Connection ». Grâce au travail effectué en ferme, ils contribuent à améliorer les connaissances sur la biologie de la Limousine, avec l’objectif que ces informations puissent bénéficier à l’ensemble des acteurs de la filière. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend