Aller directement au contenu

Turenne Lafayette : l’accord financier homologué

Le gouvernement a confirmé par le biais de Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’industrie auprès du ministre de l’Économie et des Finances, la conclusion d’un accord entre le groupe Agripole – Financière Turenne- Lafayette, ses banques et l’État, en vue de financer le groupe et lui permettre de poursuivre son activité. Un mois après la révélation de la …

Turenne Lafayette : l’accord financier homologué
Le gouvernement a confirmé la conclusion d’un accord entre le groupe Agripole – Financière Turenne- Lafayette, ses banques et l’État, en vue de financer le groupe et lui permettre de poursuivre son activité.

Le gouvernement a confirmé par le biais de Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’industrie auprès du ministre de l’Économie et des Finances, la conclusion d’un accord entre le groupe Agripole – Financière Turenne- Lafayette, ses banques et l’État, en vue de financer le groupe et lui permettre de poursuivre son activité.
Un mois après la révélation de la situation critique d’Agripole et de la fraude massive sur ses comptes, ce plan de financement redonne des perspectives au groupe, permet de préserver ses activités et ses emplois, et lui donne le temps nécessaire à la recherche de solutions d’adossement en 2017. Pour rappel, fin novembre, un audit lancé après le décès de la dirigeante du groupe, Monique Piffaut, a mis à jour un maquillage des comptes qui a duré une dizaine d’années, soit près de 300 millions de fausses factures, révélait le Figaro au début de janvier 2017.

La suite dépendra des fournisseurs et de la grande distribution…

Cet accord a été homologué par jugement du Tribunal de Commerce de Paris en date du 18 janvier. Il repose sur un apport de 66 M€ de liquidités sous forme de prêt et le gel de l’ensemble des échéances des dettes financières du groupe sur un an.
L’Etat contribue à hauteur de 13 M€ environ dans le cadre du fonds de développement économique et social (FDES). Le solde, qui avait été mobilisé dès décembre par l’État dans l’attente de la finalisation de cet accord, sera apporté finalement par les banques historiques du groupe Agripole.
Christophe Sirugue a déclaré : « Cet accord a été rendu possible grâce à la mobilisation totale des services de l’Etat, ainsi qu’au soutien des banques qui démontrent leur confiance dans la valeur et les perspectives des sociétés d’Agripole. La suite dépend désormais beaucoup des fournisseurs et de leurs assureurs-crédit, ainsi que de la grande distribution, que j’invite à contribuer à cet effort collectif dont dépendent 4 000 emplois directs et plusieurs filières agro-alimentaires françaises ».
Financière Turenne Lafayette rassemble de grandes marques de l’agroalimentaire à destination du grand public comme William Saurin, Madrange ou encore Paul Prédault.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend