Aller directement au contenu

Un accord pour lutter contre la volatilité des prix des matières premières.

 Bruno Le Maire vient d’annoncer lors d’une conférence de presse la signature d’un accord volontaire pour une meilleure répercussion de la volatilité des cours des matières premières dans les filières animales. L’ensemble des représentants des filières porcine, bovine et de la volaille s’est engagé à

 

Bruno Le Maire vient d’annoncer lors d’une conférence de presse la signature d’un accord volontaire pour une meilleure répercussion de la volatilité des cours des matières premières dans les filières animales. L’ensemble des représentants des filières porcine, bovine et de la volaille s’est engagé à ouvrir des négociations sur la vente des produits animaux en cas de variation excessive des prix des aliments.

La FNSEA avait lancé l’idée de cet accord en février 2011 après avoir constaté que les revenus des éleveurs dégringolaient et était effectivement présente pour soutenir la mesure. En revanche, les deux autres syndicats agricoles, la Coordination rurale et la Confédération paysanne, ont refusé de participer à ce qu’ils considèrent comme une « opération de communication ». L’Ania, qui n’était pas présente, a fait savoir via un communiqué sa vive opposition à cet accord qu’elle considère comme « une fausse bonne idée ». Elle recommande une meilleure application de la LME.

L’accord ne sera valable que si les producteurs se sont préalablement organisés pour lutter contre la volatilité, et si l’Autorité de la concurrence l’approuve. Bruno Le Maire espère une application au 1er juillet. Il considère que cette démarche s’inscrit dans une logique d’amélioration des relations commerciales au sein des filières. Il a également annoncé qu’elle pourrait donner les moyens aux acteurs de ces dernières d’éviter de n’obtenir que des prix bas en situation de forte hausse des cours des matières premières, conformément au code du commerce, et qu’elle permettrait au contraire de faire profiter les consommateurs des périodes de baisses.

Le texte de l’accord et la liste des participants sont disponibles.

La vidéo est extraite de la WebTV du site du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend