Aller directement au contenu

Un colorant toxique dans le Coca-Cola ?!

Si la recette du Coca-Cola est secrète, il semblerait aussi qu’elle comporte des ingrédients toxiques.

Si la recette du Coca-Cola est secrète, il semblerait aussi qu’elle comporte des ingrédients toxiques. En effet, le « colorant caramel » qui donne la couleur du célèbre soda, et qui n’est autre que du 4-methylimidazole (4-MEI), est aujourd’hui pointé du doigt par le Centre pour la Science dans l’Intérêt du Public (CSPI), association américaine œuvrant à la défense des consommateurs, selon une information révélée par Discoverynews.

Coca-Cola n’est pas le seul à être concerné, Pepsi, les sauces sojas ou encore certaines bières comporteraient également dans leur recette le colorant toxique. Seulement, la popularité du Coca-Cola est telle que cette information a déclenché une vaste polémique aux Etats-Unis autour du soda mythique. Pour certains scientifiques, le 4-MEI devrait être interdit dans les aliments, alors que pour d’autres il faut boire plus de 1000 canettes de Coca-Cola par jour pour craindre une intoxication.

En Californie, une teneur maximum a été fixée pour le 4-MEI, à hauteur de 29 µg/jour. Or, une canette de Coca contiendrait 142 à 146 µg de ce colorant. En Europe, la législation est moins contraignante et autorise une teneur maximale de 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme.

 

De plus, le CSPI estime que la mention « colorant caramel » indiquée sur l’étiquette du soda mythique peut induire les consommateurs en erreur : « en lisant colorant caramel, les consommateurs pensent que c’est coloré avec du caramel mais cet ingrédient n’a rien à voir avec un caramel ordinaire. C’est un concentré de produits chimiques qui n’existe pas de manière naturelle », a affirmé Michael Jacobson, le président du CSPI. L’association américaine recommande ainsi les appellations « colorant caramel issu de l’ammoniac et du sulfite » ou encore « colorant caramel chimiquement modifié ».

 

Coca-Cola s’est engagé à modifier sa recette pour s’adapter à la loi californienne mais nie fermement la dangerosité du 4-MEI. Diana Garza Ciarlante, une porte-parole du groupe, a indiqué que « la compagnie a demandé à ses fournisseurs de caramel de faire le nécessaire afin de satisfaire les exigences de l’Etat de Californie ». La firme a affirmé que cela ne changerait rien au goût du Coca-Cola.

 

Par ailleurs, le géant des boissons sans alcool procède à une petite révolution en changeant la recette de ses Sprite et Nestea. Ainsi, tous deux contiendront à présent de la stévia à la place du sucre utilisé habituellement. Les deux boissons ont été choisies car leur goût se marie au mieux à la stévia. Les gammes light de ces boissons ne seront pas concernées par le changement de recette. Les deux boissons verront ainsi leur teneur en sucre réduite de 30%, mais les fans de Coca-Cola approuveront-ils toutes ces modifications ?


Source : agro-media.fr avec 7 sur 7 (Céline Bayet), Le Parisien, Le Monde, TF1, LSA et Supernutrition.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend