Aller directement au contenu

Un colorant toxique dans le Coca-Cola ?!

Si la recette du Coca-Cola est secrète, il semblerait aussi qu’elle comporte des ingrédients toxiques.

Si la recette du Coca-Cola est secrète, il semblerait aussi qu’elle comporte des ingrédients toxiques. En effet, le « colorant caramel » qui donne la couleur du célèbre soda, et qui n’est autre que du 4-methylimidazole (4-MEI), est aujourd’hui pointé du doigt par le Centre pour la Science dans l’Intérêt du Public (CSPI), association américaine œuvrant à la défense des consommateurs, selon une information révélée par Discoverynews.

Coca-Cola n’est pas le seul à être concerné, Pepsi, les sauces sojas ou encore certaines bières comporteraient également dans leur recette le colorant toxique. Seulement, la popularité du Coca-Cola est telle que cette information a déclenché une vaste polémique aux Etats-Unis autour du soda mythique. Pour certains scientifiques, le 4-MEI devrait être interdit dans les aliments, alors que pour d’autres il faut boire plus de 1000 canettes de Coca-Cola par jour pour craindre une intoxication.

En Californie, une teneur maximum a été fixée pour le 4-MEI, à hauteur de 29 µg/jour. Or, une canette de Coca contiendrait 142 à 146 µg de ce colorant. En Europe, la législation est moins contraignante et autorise une teneur maximale de 250 milligrammes de 4-MEI par kilogramme.

 

De plus, le CSPI estime que la mention « colorant caramel » indiquée sur l’étiquette du soda mythique peut induire les consommateurs en erreur : « en lisant colorant caramel, les consommateurs pensent que c’est coloré avec du caramel mais cet ingrédient n’a rien à voir avec un caramel ordinaire. C’est un concentré de produits chimiques qui n’existe pas de manière naturelle », a affirmé Michael Jacobson, le président du CSPI. L’association américaine recommande ainsi les appellations « colorant caramel issu de l’ammoniac et du sulfite » ou encore « colorant caramel chimiquement modifié ».

 

Coca-Cola s’est engagé à modifier sa recette pour s’adapter à la loi californienne mais nie fermement la dangerosité du 4-MEI. Diana Garza Ciarlante, une porte-parole du groupe, a indiqué que « la compagnie a demandé à ses fournisseurs de caramel de faire le nécessaire afin de satisfaire les exigences de l’Etat de Californie ». La firme a affirmé que cela ne changerait rien au goût du Coca-Cola.

 

Par ailleurs, le géant des boissons sans alcool procède à une petite révolution en changeant la recette de ses Sprite et Nestea. Ainsi, tous deux contiendront à présent de la stévia à la place du sucre utilisé habituellement. Les deux boissons ont été choisies car leur goût se marie au mieux à la stévia. Les gammes light de ces boissons ne seront pas concernées par le changement de recette. Les deux boissons verront ainsi leur teneur en sucre réduite de 30%, mais les fans de Coca-Cola approuveront-ils toutes ces modifications ?


Source : agro-media.fr avec 7 sur 7 (Céline Bayet), Le Parisien, Le Monde, TF1, LSA et Supernutrition.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend