Aller directement au contenu

Une alternative pour protéger les systèmes d’entraînement en aluminium

Dans l’industrie agroalimentaire, les installations et les machines de production, mais aussi les systèmes d’entraînement utilisés, doivent être protégées efficacement contre la poussière, l’humidité, les projections d’eau et les substances agressives. Or, dans les environnements industriels, les surfaces subissent souvent des chocs et des éraflures. Les revêtements anticorrosion, même ceux de haute qualité, n’assurent pas une protection efficace dans …

Une alternative pour protéger les systèmes d’entraînement en aluminium
Le traitement de surface nsd tupH innovant de Nord Drivesystems rend les entraînements en aluminium aussi résistants à la corrosion que les versions en acier inoxydable (Image : Ambit Project)

Dans l’industrie agroalimentaire, les installations et les machines de production, mais aussi les systèmes d’entraînement utilisés, doivent être protégées efficacement contre la poussière, l’humidité, les projections d’eau et les substances agressives. Or, dans les environnements industriels, les surfaces subissent souvent des chocs et des éraflures. Les revêtements anticorrosion, même ceux de haute qualité, n’assurent pas une protection efficace dans de telles conditions. Une fois que la surface a été endommagée, la corrosion s’y infiltre généralement et les réparations ne font que retarder l’inévitable. Ainsi, la peinture appliquée sur certains systèmes peut être détériorée par des dommages, même minimes, et se dégrade au fil du temps. «Face au prix relativement élevé des systèmes d’entraînement en acier inoxydable, le traitement de protection anticorrosion de Nord Drivesystems offre une alternative économique qui prolonge la durée de vie des composants d’entraînements dotés d’un carter en aluminium dans les environnements difficiles», explique l’expert. 

Une protection contre la corrosion équivalente à celle de l’acier inoxydable

Avec son traitement de surface nsd tupH Nord unique, Nord Drivesystems offre une protection contre la corrosion équivalente à celle de l’acier inoxydable. Cette protection peut être utilisée sur des systèmes d’entraînement modulaires et flexibles. Les solutions d’entraînement se déclinent en différents modèles et tailles : réducteurs à vis sans fin, réducteurs parallèles, réducteurs à arbres parallèles ou réducteurs à couple conique, tous disponibles avec moteur lisse et électronique d’entraînement propre au modèle. Le traitement nsd tupH est proposé pour la plupart des systèmes d’entraînement modulaires Nord en aluminium, dont les moteurs lisses, les électroniques d’entraînement décentralisées et diverses gammes de réducteurs. Ainsi, avec ce traitement, la surface est beaucoup plus robuste qu’une simple couche de peinture, explique Nord Drivesystems et les légères détériorations restent limitées à la zone touchée. Les entraînements protégés par le traitement nsd tupH conviennent non seulement aux applications où l’hygiène est primordiale, comme celles du secteur agroalimentaire, mais aussi à bon nombre d’autres applications. Ces solutions d’entraînement résistantes à la corrosion pour la production hygiénique sont présentées dans un livre blanc de Nord Drivesystems, disponible en téléchargement. 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend