Aller directement au contenu

UNILET a sa nouvelle directrice générale

Cécile Le Doaré vient d’être nommée Directrice Générale de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Légumes Transformés (UNILET) par le Président de l’Interprofession, Olivier Morel, et son bureau. Elle en était Directrice adjointe depuis 2019. Au service de la filière, l’UNILET réunit les organisations de producteurs de légumes, représentés par le Cénaldi (association nationale des organisations de producteurs de légumes pour …

UNILET a sa nouvelle directrice générale
Cécile Le Doaré vient d’être nommée Directrice Générale de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Légumes Transformés (UNILET).

Cécile Le Doaré vient d’être nommée Directrice Générale de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Légumes Transformés (UNILET) par le Président de l’Interprofession, Olivier Morel, et son bureau. Elle en était Directrice adjointe depuis 2019.

Au service de la filière, l’UNILET réunit les organisations de producteurs de légumes, représentés par le Cénaldi (association nationale des organisations de producteurs de légumes pour l’industrie), et les entreprises de transformation, représentées par le groupe légumes de la Fédération française des Industries d’Aliments Conservés (FIAC). La filière génère des milliers d’emplois en France, dont 4500 agriculteurs et 5500 collaborateurs répartis au sein de 23 sites de production. Les légumes en conserve et surgelés représentent le 1/3 des surfaces de légumes cultivés dans l’Hexagone. Ce sont des légumes de saison et de plein champ, mis en conserve et surgelés frais, moins de 5 heures après leur récolte. La filière est historiquement organisée selon le modèle de la contractualisation entre organisations de producteurs et transformateurs. Ce système de fonctionnement exemplaire permet de planifier les justes quantités pour répondre à la demande du marché avec des produits de qualité, tout en permettant aux agriculteurs d’anticiper leurs prix de vente dans une relation partenariale forte avec les entreprises.

«La filière française fait face à des enjeux majeurs et il est essentiel que les professionnels puissent compter sur leur interprofession pour y faire face. Notre filière joue un rôle déterminant en France, tant pour sa contribution à l’équilibre alimentaire des Français que pour la souveraineté alimentaire du pays. D’ailleurs, l’actualité ukrainienne démontre avec force l’importance stratégique de la souveraineté alimentaire : pour renforcer son rôle en la matière, la filière a besoin que le travail de ses acteurs soit valorisé», explique Cécile Le Doaré.

Elle précise ses ambitions pour l’UNILET : «Trois axes pour cela : tout d’abord, apporter des solutions techniques pour sécuriser la production de toutes nos cultures légumières : protection des cultures, amélioration des pratiques et résilience au changement climatique. Le deuxième axe porte sur le déploiement de la démarche de responsabilité sociétale de notre filière, construite par les professionnels, avec des engagements et des indicateurs quantifiables et communicables pour mettre en lumière la dynamique de progrès et l’engagement quotidien des acteurs. Enfin, le troisième concerne l’accompagnement de la filière dans le développement du dialogue auprès de tous nos interlocuteurs et parties prenantes : Pouvoir publics, distributeurs, ONG, partenaires…».

Le parcours de Cécile Le Doaré en bref

Ingénieure agricole (2006 – Lassalle Beauvais), Cécile Le Doaré est spécialiste de l’agriculture et de l’agroalimentaire depuis 15 ans ; elle a exercé essentiellement au service d’interprofessions.

Cécile Le Doaré a débuté sa carrière comme Cheffe de Projet au sein de l’Institut de l’Élevage. Elle a ensuite intégré la Confédération Française de la Boucherie, Charcuterie, Traiteurs (CFBCT), où elle a exercé des missions interprofessionnelles (INTERBEV) au service des filières de qualité de 2007 à 2011. En 2011, elle est nommée directrice de l’Interprofession Régionale du Veau de l’Aveyron et du Ségala. Puis, elle rejoint ensuite l’interprofession laitière (CNIEL) de 2012 à 2019, où elle finira par occuper le poste de Cheffe de Pôle en charge de la démarche de responsabilité sociétale de filière et de la coordination des relations avec les comités régionaux interprofessionnels. C’est l’année où elle arrive à l’UNILET, en tant que Directrice Adjointe. Chargée de la conduite du changement au sein de l’organisation, elle coordonne également l’écriture et le déploiement d’une stratégie technique partagée puis l’animation de la réflexion pour la mise en place d’une démarche RSE de filière. Des projets qui font désormais partie de ses priorités en tant que Directrice Générale de l’Interprofession des légumes en conserve et surgelés.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend