Aller directement au contenu

Unilever met le cap sur le végétal

Unilever a annoncé son nouvel objectif annuel de ventes mondiales de 1 milliard d’euros pour la viande et les substituts laitiers d’origine végétale, au cours des cinq à sept prochaines années. La croissance sera tirée par le déploiement de The Vegetarian Butcher ainsi que par l’augmentation des alternatives végétaliennes de marques telles que Hellmann’s, Magnum et Wall’s. L’objectif fait …

Unilever met le cap sur le végétal
Unilever a étendu la marque de viande à base de plantes dans plus de 30 pays.

Unilever a annoncé son nouvel objectif annuel de ventes mondiales de 1 milliard d’euros pour la viande et les substituts laitiers d’origine végétale, au cours des cinq à sept prochaines années. La croissance sera tirée par le déploiement de The Vegetarian Butcher ainsi que par l’augmentation des alternatives végétaliennes de marques telles que Hellmann’s, Magnum et Wall’s. L’objectif fait partie de l’ambition «Future Foods» d’Unilever, lancée dans le monde entier avec deux objectifs clés: aider les gens à faire la transition vers une alimentation plus saine et contribuer à réduire l’impact environnemental de la chaîne alimentaire mondiale.

Unilever, qui fabrique également Lipton, Ben & Jerry’s et Knorr, s’est également engagée à réduire de moitié le gaspillage alimentaire dans ses opérations mondiales directes, de l’usine à l’étagère d’ici 2025 – cinq ans plus tôt que prévu ; A doubler le nombre de produits apportant une nutrition positive dans le monde d’ici 2025  ; A continuer à réduire les niveaux de calories, de sel et de sucre dans tous les produits.

Le rapport EAT-Lancet 2019 a montré qu’une alimentation riche en aliments d’origine végétale et avec moins d’aliments d’origine animale offre à la fois des avantages pour la santé et l’environnement. Liz Goodwin, chercheur principal et directeur, Pertes et gaspillages alimentaires au World Resources Institute, a ainsi déclaré: «Nous savons que les pertes et gaspillages alimentaires contribuent à environ 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ainsi qu’au gaspillage des terres et de l’eau utilisées dans la production alimentaire».

Innover de nouveaux produits à base de plantes 

Unilever développe depuis plusieurs années son activité de substituts de viande et de produits laitiers d’origine végétale. Après avoir acquis The Vegetarian Butcher en 2018, Unilever a étendu la marque de viande à base de plantes dans plus de 30 pays et a été choisie l’année dernière comme fournisseur de Burger King’s Plant-Based Whopper et Plant-Based Nuggets en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Dans Ice Cream, son premier Magnum végétalien a reçu le prix de la meilleure crème glacée végétalienne au Royaume-Uni par PETA en 2019. Hellmann’s Vegan Mayo et Ben & Jerry’s Coconutterly Caramel’d Dairy-free ont été nommés parmi les 25 meilleures innovations de Nielsen en Europe pour 2020. En 2019, Unilever a investi 85 millions d’euros dans «The Hive», un centre d’innovation alimentaire de l’Université de Wageningen aux Pays-Bas pour soutenir la recherche sur les ingrédients végétaux et les substituts de viande, les cultures efficaces, les emballages alimentaires durables et les aliments nutritifs. Les objectifs de la Division des aliments et des rafraîchissements soutiennent également les engagements mondiaux d’Unilever pour parvenir à une chaîne d’approvisionnement sans déforestation d’ici 2023; investir 1 milliard d’euros dans un nouveau Fonds Climat & Nature; et atteindre des émissions nettes nulles pour tous les produits d’ici 2039. L’entreprise s’est également engagée à garantir que 100% de ses emballages en plastique soient réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend