Aller directement au contenu

Vers une suppression des huiles minérales ?

Une étude, menée par le Suisse Koni Grob, montre que la majorité des produits alimentaires contiendraient des huiles minérales, parfois en dépassement du seuil autorisé de 0,6 mg/kg. Les fabricants de céréales Weetabix, Kellogg's et Jordan’s cherchent à présent à supprimer la présence d’huiles minérales.

Une étude, menée par le Suisse Koni Grob, montre que la majorité des produits alimentaires contiendraient des huiles minérales, parfois en dépassement du seuil autorisé de 0,6 mg/kg. Les fabricants de céréales Weetabix, Kellogg’s et Jordan’s cherchent à présent à supprimer la présence d’huiles minérales. Ces dernières peuvent migrer de manière directe ou indirecte vers les aliments, y compris au travers de sachets internes. Une position officielle de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) est attendue prochainement. En attendant, des stratégies se mettent en place : utilisation de fibres recyclées exemptes de papier journal pour Weetabix, retour aux fibres vierges pour Jordan’s, et amélioration des sachets internes pour Kellogg’s.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend