Aller directement au contenu

Viande : L’Interbev demande à Manuel Valls l’exonération de la taxe poids-lourds

Déjà en difficulté, la filière de la viande doit faire face à la taxe poids-lourds. L'Interbev a écrit une lettre à Manuel Valls pour en demander l'exonération.

Viande : L’Interbev demande à Manuel Valls l’exonération de la taxe poids-lourds
Agriculture : Manuel Valls annonce une série de mesures pour désamorcer la crise

Ce 15 septembre, l’Interbev, l’interprofession de la viande et du bétail, a adressé une lettre ouverte au Premier ministre. La missive contenait une requête : être exonéré du dispositif de péage de la taxe dite « poids lourds ». Une mesure déjà appliquée aux professionnels du lait. Une deuxième exception ?

L’Interbev a pris sa plume pour s’adresser au Premier ministre, tout juste conforté par le vote de confiance. L’interprofession Bétail et Viande, toujours opposée à la mise en place du dispositif du péage de transit poids lourds, qui doit remplacer l’écotaxe, demande à Manuel Valls d’exonéré les transporteurs de viande et de bétail de taxe.

Une filière en pleine asphyxie

Après une rentrée difficile pour la filière, cette exonération, au même titre que celle qui a été accordée à la filière voisine du lait pourrait les aider à mieux respirer.

Dans cette missive, Dominique Langlois, le président d’Interbev, interroge directement le gouvernement : « Comment pouvez-vous demander d’accepter de se voir systématiquement répercuter le taux de cette taxe par des transporteurs qui, dès qu’ils le pourront, n’emprunteront pas le réseau payant ? ». Une réponse claire est attendue. Bientôt ?

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend