Aller directement au contenu

Viandes : la volaille s’exporte presque autant que le porc cette année

Toujours en pole position dans les exportations mondiales, le porc perd du terrain face à la volaille qui le talonne.

Viandes : la volaille s’exporte presque autant que le porc cette année
Neovia Vietnam lance une nouvelle filière porcine « Le porc du Mékong », en partenariat avec les groupes Grimaud et Le Boucher.

Viande la plus consommée dans le monde, le porc reste la viande la plus exportée. Cependant, entre les scandales sanitaires qui touchent la filière porcine et l’embargo russe, c’est la viande de volaille, qui malgré le retour agressif de la grippe aviaire en Europe, suit de très près les volumes d’exportations du porc. 

Selon Ouest-France, le porc s’exporterait à 38% et la volaille à 35%. De quoi redonner le sourire aux professionnels de la filière avicole en crise cette année encore. Encore très consommé en Asie et partout dans le monde, le porc perd néanmoins du terrain face à la volaille.

Le porc, champion du monde !

« Tout est bon dans le cochon ! », clame le slogan. Il faut croire que les carnivores du monde entier s’accordent là-dessus. En effet, selon Ouest-France, « en 2013, le porc est resté la viande la plus consommée dans le monde. » C’est sans surprise que l’Asie est le continent champion du monde, grâce à l’appétit des Chinois pour la viande porcine. Avec des élevages titanesques, les éleveurs asiatiques entendent bien pérennisé ce marché qui s’essouffle pourtant en Europe et notamment en France.

La faute aux scandales alimentaires comme la grippe porcine qui a rebuté bon nombre de consommateurs. Même si la viande de porc demeure la plus consommée et exportée au monde, elle est suivie de très près par la volaille qui fait fi des scandales qui la touche et s’exporte en masse.

La volaille creuse son sillon et s’exporte en masse

Grippe aviaire, élevage en batterie, crise du « poulet »… rien ne laissait présager le succès à l’export de la volaille. Et pourtant. 35% des exportations de viandes dans le monde sont de la volaille. Moins chère, plus « noble », elle est désormais très prisée et pourrait à moyen terme détrôner celle de porc. Rien que ça.

A l’heure où la filière avicole est touchée de plein fouet par une crise qui commence à durer : la nouvelle pourrait rassurer des éleveurs asphyxiés.

 

 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend