Aller directement au contenu

[video] Des chevaux de course vendus en grande surface

Plusieurs associations, dont L214, viennent de dénoncer la maltraitance de chevaux de course, importés des Etats-Unis, du Canada ou encore du Mexique, avant de finir dans les rayons alimentaires des grandes surfaces alors même que ces chevaux n'étaient pas destinés aux circuits alimentaires.  L214 demande l'arrêt des importations de chevaux en provenance de l'Am

Plusieurs associations, dont L214, viennent de dénoncer la maltraitance de chevaux de course, importés des Etats-Unis, du Canada ou encore du Mexique, avant de finir dans les rayons alimentaires des grandes surfaces alors même que ces chevaux n’étaient pas destinés aux circuits alimentaires. 
 

L214 demande l’arrêt des importations de chevaux en provenance de l’Amérique

Avant d’être dirigés vers les circuits de consommation, les chevaux de course ont été maltraités, affirment les associations, et alimentés, parfois à forte dose, d’anti-inflammatoires.
 
 
L’association L214 « demande aux grandes surfaces de cesser de commercialiser de la viande chevaline en provenance des Amériques pour ne pas contribuer à maintenir le système en place et à faire subir aux animaux des traitements cruels, illégaux en Europe ».  
 

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Croissance mondiale pour le snacking
Croissance mondiale pour le snacking

Les habitudes de consommation et les attentes en termes de snacking ont-elle changé avec la pandémie liée au Covid-19? «La crise de la …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend