Aller directement au contenu

Virus de Schmallenberg : propagation stupéfiante en France, embargo en Russie.

Vendredi dernier, soit le 27 janvier, le premier cas français de virus de Schmallenberg venait d’être recensé.

Vendredi dernier, soit le 27 janvier, le premier cas français de virus de Schmallenberg venait d’être recensé. Cinq jours après, 13 départements du Nord de la France (52, 54, 57, 62, 76, 80) seraient touchés par la maladie, qui se propage comme une traînée de poudre.

Cette maladie touche les cheptels européens de ruminants, provoquant abattements, fièvres, avortements et malformations à la naissance. Le virus ne serait pas transmissible à l’homme et n’a pas encore de vaccin ou de traitement. Le vecteur de la contamination serait un moucheron.

La Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) a mis en place une surveillance spécifique via la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale.

 

De son côté, la Russie a préféré prendre des précautions et a décidé mardi 31 janvier de suspendre l’importation d’animaux en provenance d’Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique ou de France. L’embargo est effectif depuis le 1er février et concerne aussi le matériel génétique (embryons, sperme) en provenance de ces pays. D’autre part, les restrictions déjà imposées par la Russie sur l’importation d’animaux en provenance de Grande-Bretagne sont maintenues.

La Commission européenne a déploré ces mesures, considérant qu’il n’y avait pas d’urgence sanitaire.

Ce n’est pas la première fois que la Russie est prompte à agir : lors de l’affaire Escherichia coli qui a secoué l’Europe, elle avait dressé un embargo sur les fruits et légumes en provenance de nombreux pays européens dès l’apparition des premiers cas et il avait fallu des semaines pour que les services sanitaires russes le lèvent, malgré l’identification de l’origine de l’épidémie et les preuves apportées par les pays européens quant à la sécurité de leurs produits.


Source : agro-media.fr avec AFP, Agrisalon et RIA Novosti.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Le snacking poursuit son ascension

Le snacking poursuit son ascension

Boissons, pizzas, sushis, salades, sandwiches… un univers dynamique qui répond aux nouvelles habitudes des Français : +10% en volume ! Près d’1 Panier …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend