Aller directement au contenu

Volaille : la production et les exportations en baisse en 2014

La filière avicole traverse une crise sans précédent, celle-ci se prouve notamment au vu des volumes de production en chute et les exportations toutes aussi basses.

Volaille : la production et les exportations en baisse en 2014
Lors de l’AG Atlanvol du 7 décembre, l’annonce du regroupement des productions de volailles (GPV Cavac, Nutrivendée et Antigny) au sein de la nouvelle entité « Volinéo » marque un volontarisme de la coopérative et de ses aviculteurs pour bâtir une filière Volailles régionale plus forte et polyvalente.

Selon les récents chiffres du ministère de l’Agriculture, l’heure n’est pas à l’euphorie pour les professionnels de la filière avicole qui voient leurs volumes de production, comme leurs exportations baisser en 2014.

Dans la série des mauvaises nouvelles pour les professionnels de l’agroalimentaire français : nous demandons la volaille. La filière avicole éprouvée en 2014 dévoile l’ampleur de la crise qu’elle traverse.

Une baisse de la production de 3% est à signaler et en terme d’exportations, on dépasse la dizaine de points de pourcentage perdue. Cela paraîtrait presque trop gros et pourtant, tout cela s’explique aisément.

Une conjoncture économique défavorable

Baisse des subventions, crise ukrainienne, embargo russe et retour de la grippe aviaire. Autant de faits qui peuvent expliquer ce repli attendu mais important. Des dizaines de milliers de tonnes qui sont restés invendus ou n’ont tout simplement pas été produits.

C’est vers les institutions européennes notamment et nationales que se tournent les professionnels de la filière avicole pour trouver une solution, à court terme pour éviter l’asphyxie.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend