Aller directement au contenu

CFIA de Metz : tendances et innovations dans l’agroalimentaire.

Le Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Agroalimentaire, autrement dit le CFIA, s’est tenu à Metz la semaine dernière, les 18, 19 et 20 octobre 2011. Ce salon très apprécié des professionnels a réuni pas moins de 300 exposants sur 10 000 m².

Le Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Agroalimentaire, autrement dit le CFIA, s’est tenu à Metz la semaine dernière, les 18, 19 et 20 octobre 2011. Ce salon très apprécié des professionnels a réuni pas moins de 300 exposants sur 10 000 m². Au total, 140 métiers étaient représentés et 3 500 visiteurs attendus. L’organisateur du salon, GL Events, a présenté ce rendez-vous comme celui de l’innovation agroalimentaire du Grand Est. Le CFIA de Metz est divisé en trois secteurs, tout comme son grand frère de Rennes :

  • ingrédients & PAI,
  • équipements & procédés
  • et emballages & conditionnements.

La clôture du CFIA, qui fêtait ses 15 ans, est l’occasion pour agro-media.fr de se pencher sur les grandes tendances et innovations chez les fournisseurs des entreprises agroalimentaires.


MAJ : Plus d’info sur le CFIA 2014 et les trophées de l’innovation agroalimentaire

 

Un salon à dimension humaine idéalement localisé

Le principal argument de ce salon est sa taille, qui est un véritable atout. Ainsi, Jean-Yves Keignaert, d’Harbapac, a donné son point de vue à nos confrères d’Emballages Magazine : « j’apprécie de visiter des fournisseurs sur un déplacement d’une journée. Cela permet d’aller à l’essentiel en optimisant son temps. Je suis satisfait de cette visite au CFIA de Metz et si j’ai un vœu à formuler, c’est que ce salon grandisse et prenne l’ampleur de Rennes ! » La localisation du CFIA de Metz n’a pas non plus été choisie au hasard. Ainsi, l’organisateur a expliqué que « Metz constitue une position stratégique idéalement située aux carrefours routier et ferroviaire de nombreux axes. La région dispose d’un tissu économique très diversifié composé de plus de 1 000 entreprises de moins de 50 salariés mais aussi de grands groupes nationaux et internationaux, pour un total regroupant plus de 10 000 décideurs ». Il avait également indiqué dans une interview donnée lors de la première édition s’étant déroulée à Metz, en 2009, que « la Moselle est reconnue terre d’industries par excellence. L’industrie agroalimentaire s’est développée depuis plusieurs années et devient, aujourd’hui, un secteur très important. La Moselle étant au carrefour de l’espace transfrontalier, ce salon représente une réelle opportunité pour notre territoire… Un pari motivant pour le salon de Metz, un signe fort qui marque l’importance économique de la Moselle. »

 

Tendances et innovations

Le CFIA de Metz est l’occasion pour les fournisseurs de l’industrie agroalimentaire de présenter leurs nouveaux produits. Agro-media.fr a sélectionné pour vous quelques innovations majeures présentées par nos confrères d’Emballages Magazine :

  • Afoheat a présenté son tunnel infrarouge pour faible perte de poids, qui est conçu pour réduire la perte de poids de produit en diminuant le temps de grillage. Il peut être adapté sur de nombreuses sortes de viandes, ainsi que de poissons, de légumes et même de pâtisseries.
  • La nouvelle série d’Aimants Goudsmit France dite clean-flow permettant d’extraire les particules de fer de substances poudreuses tout en prévenant tout risque de formation de bactéries grâce à l’absence de soudure dans les aimants et leurs pendants rotatifs.
  • Le nouveau chariot à mât rétractable Balyo permet de dire adieu aux contraintes des fils de guidage, des lignes peintes au sol, des aimants ou des réflecteurs laser. En effet, ces nouveaux chariots utilisent la technologie du géoguidage !
  • Bizerba a présenté ses imprimantes Bizerba GLP, qui peuvent être utilisées en réseau et être contrôlées via internet. Elles intègrent de plus l’écriture et la lecture d’étiquettes RFID dans un seul appareil.
  • Elex a mis en avant son nouveau détecteur de métaux Fortress qui est équipé d’une interface tactile avec export de données sur clés USB pour un suivi de la production.
  • Kimo a lancé une nouvelle génération d’enregistreurs autonomes communiquant par ondes radio, donc sans fil. Ils permettent de contrôler à distance et en temps réel le process ou la zone de stockage et d’en assurer la traçabilité grâce au logiciel d’exploitation des données Kilog-RF.
  • Sofagraf a exposé sa banderoleuse Getra Band’all qui bénéficie d’une nouvelle technologie permettant d’utiliser des films ou papiers extrêmement fins. De fait, ceci permet de réduire les besoins en consommables (moins de coûts et plus grand respect de l’environnement grâce à la minimisation des chutes). La banderoleuse BA32-30 Inox, pour sa part, présente une utilisation propre, inodore, incolore et sans fumée grâce au système « Ultra Clean Seal ». Elle consomme en outre peu d’énergie et demande peu d’entretien.
  • Enfin, Virobuster a démontré l’efficacité de son procédé « ultra-violet pathogen elimination » (UVPE) pour l’industrie agroalimentaire, qui permet une amélioration sensible de la qualité de l’air sans utilisation d’ingrédients supplémentaires.

Finalement, les grandes tendances qui ressortent de ces innovations sont : l’économie d’énergie, la prévention des risques sanitaires, la diminution des contraintes pour les industriels et l’utilisation des nouvelles technologies. Toutes sont des préoccupations majeures des industriels à l’heure actuelle.

 

Et le vainqueur de la palme de l’innovation est…

Le CFIA de Metz a également été l’occasion de la remise du trophée de l’innovation, organisé par le salon et le magazine Process Alimentaire. Le vainqueur a été l’entreprise Linde pour son tunnel de surgélation à spirales Cryoline XF. Cet équipement tout à fait novateur maximise le coefficient de transfert thermique, grâce à un nouveau système de turbines excentrées. Dans le détail, le flux d’air est accéléré, traverse la spirale, avant d’être redirigé vers le tapis convoyeur et la chambre des turbines. Un flux croisé entre les parties haute et basse de la spirale est ainsi créé. Cette distribution originale réduit le temps nécessaire à la surgélation et augmente le transfert thermique. Enfin, grâce à un volume moins important dû à la suppression des ventilateurs latéraux, la consommation de gaz frigorigène est réduite. La capacité de production du Cryoline XF oscille entre 1000 et 7500 kg/h, et les applications concernent aussi bien le refroidissement que la surgélation de viandes, poissons, plats préparés, produits de la mer ou produits de boulangerie. Cette innovation brevetée par Linde (n° EP2176609A) complète la gamme de tunnels cryogéniques Cryoline. « Se remettre en question, trouver les matériels et applications les plus performants pour répondre aux exigences de nos clients en terme d’hygiène et de performances notamment font partie de la philosophie Linde » a déclaré Alain Angelini, responsable du marché agroalimentaire chez Linde (voir le communiqué de presse de Linde).

 

Prochain rendez-vous : le CFIA de Rennes en 2012

Si vous revenez tout juste du CFIA de Metz et que vous en voulez plus, ou bien si vous regrettez d’avoir manqué l’évènement, notez bien dans votre agenda ces dates : les 13, 14 et 15 mars 2012. Il s’agira de l’édition Rennaise de l’évènement, plus importante encore que celle de Metz. Ainsi, pas moins de 800 exposants s’étaient déjà inscrits le mois dernier ! Le taux de remplissage du salon flirte d’ores et déjà avec les 90%… historique ! Les organisateurs se réjouissent déjà : « à six mois du salon, il annonce d’ores et déjà une édition mémorable ! » Pourtant, malgré sa taille imposante, comme son petit frère de Metz, le maître-mot de ce salon sera la dimension humaine. Pas question de prendre la grosse tête, donc, même si l’évènement ne cesse de gagner en importance. A vos agendas ! V.D.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend