Aller directement au contenu

Le Halal, un secteur en forte progression en grandes et moyennes surfaces.

Les ventes de produits halal ont été mesurées par SymphonyIRI Group, constat : 23% du chiffre d'affaires du secteur halal est aujourd’hui réalisé en GMS, pour 24% des volumes de produits. Favorisés par les consommateurs, les produits frais halal sont encore majoritairement achetés dans les circuits traditionnels comme les boucheries halal.

Les ventes de produits halal ont été mesurées par SymphonyIRI Group, constat : 23% du chiffre d’affaires du secteur halal est aujourd’hui réalisé en GMS, pour 24% des volumes de produits. Favorisés par les consommateurs, les produits frais halal sont encore majoritairement achetés dans les circuits traditionnels comme les boucheries halal. A l’heure actuelle les ventes de ces produits gencodés flirtent les quelques 140 millions d’euros en GMS, soit une part de marché de 0,3% du marché des produits de grande consommation alimentaire. Mais avec un marché annuel des produits halal estimé à plusieurs milliards d’euros, la niche s’annonce porteuse et se développe rapidement.
Près de 60 catégories alimentaires sont présentes en halal mais 7 se distinguent tout particulièrement avec des parts de marché supérieures à 2%. On retrouve par importance croissante de part de marché : les viandes hachées fraîches, les saucisses fraîches, les panés frais, les produits élaborés de volaille, la viande surgelée, les jambons cuits de volaille, la saucisserie de volaille. A elles seules, ces 7 catégories représentent 70% de l’activité halal en produits frais avec une moyenne de 3,7% de part de marché sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, les ventes sont fortement régionalisées. En effet, en Région parisienne leur part de marché est de 6,8%, alors que dans l’Ouest elle n’est que de 1,7%. Cette variabilité entre régions est superposable à la répartition de la population musulmane en France. Autre fait notable, la consommation de produit halal subit également une saisonnalité, avec 17% de la consommation concentrée sur la période du Ramadan. Durant cette période, les ventes hebdomadaires de produits halal progressent de 60%, avec la plus forte hausse des ventes les deux premières semaines du jeûne. C.T.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend