Aller directement au contenu

Les industriels de la viande se parent de leurs plus beaux atouts.

En effet, avec les fêtes de fin d’année qui approchent, le secteur de la viande (boucherie et volaille) présente ses gammes festives, avec une place d’honneur pour le foie gras. Outre des recettes haut de gamme en tout genre, la majorité des industriels compte parmi leurs assortiments de fin d’année des grands classiques revisités grâce au foie gras.

En effet, avec les fêtes de fin d’année qui approchent, le secteur de la viande (boucherie et volaille) présente ses gammes festives, avec une place d’honneur pour le foie gras. Outre des recettes haut de gamme en tout genre, la majorité des industriels compte parmi leurs assortiments de fin d’année des grands classiques revisités grâce au foie gras. Spanghero illustre clairement cette tendance générale avec son rossini, un pavé de rumsteack cuisiné façon tournedos avec une tranche de foie gras de canard entier ou encore son rôti de porc farci au foie gras et aux cèpes. On retrouve également cette tendance chez Valtero (avec ses faux-filets de bœuf façon tournedos sauce foie gras et figues), et même dans la saucisserie chez Les Brasérades (avec son boudin au bloc de foie gras). Bien entendu, les volaillers sont aussi de la partie avec plusieurs nouveautés en farcis au foie gras proposées par Gastronome. Les produits farcis sont historiquement un des points forts des volaillers (+12% de ventes en volume sur la fin de l’année dernière). Les industriels proposent également des recettes aux truffes, au cognac, aux marrons, à l’armagnac ou encore au porto dans leurs alternatives haut de gamme. Autre tendance forte pour cette période festive, les recettes modernisées : Gastronome propose une poularde et sa farce au miel et épices douces et Arrivé-Maître Coq, sa pintade farcie aux girolles cuisinées et compotée d’oignons. Cette dernière recette est déjà cuite, détail appréciable étant donné le temps de cuisson d’une volaille farcie. Ce type de recettes est particulièrement prisé par les plus jeunes foyers. Enfin, les marinés ne sont pas en reste pour la fin d’année, et même la saucisserie s’ouvre davantage aux recettes festives. On retrouve ainsi dans les rayons du bœuf mariné sauce aux morilles ou sauce au grand veneur (Valtero), ainsi que des saucisses au roquefort ou au vin blanc (Maître Jacques, Bigard et Valtero). A noter également que les MDD sont loin de rester spectatrices puisqu’elles poursuivent leur montée en gamme, ce qui explique en partie la sophistication des recettes des marques nationales. Et vice et versa…

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend