Aller directement au contenu

Quelles innovations dans le secteur des boissons sans alcool ?

Plus que jamais, le secteur des boissons sans alcool affiche un grand dynamisme et inspire les industriels.

Plus que jamais, le secteur des boissons sans alcool affiche un grand dynamisme et inspire les industriels. Si le géant Coca-Cola règne d’une main de maître sur ce secteur, avec des ventes sans cesse en progression (+6% au premier trimestre), de nombreux prétendants essaient de lui ravir son trône, à commencer par les autres marques-phares du secteur : Oasis, Orangina, Pulco, Schweppes

Quelles sont les dernières innovations dans le secteur des boissons sans alcool ? Que boirons-nous cet été, que ce soit au petit-déjeuner, entre amis, sur la plage ou au restaurant ? Quelles sont les grandes tendances du secteur ?

Agro-media.fr vous propose une analyse désaltérante sur les nouveautés du secteur des boissons sans alcool.


Les boissons saines

Le premier grand axe d’innovation dans le secteur des boissons sans alcool est la santé. Il est décliné en différentes tendances : boissons enrichies en fruits et autres ingrédients naturels, light, sans aspartame, enrichies en antioxydants ou en superfruits. La principale cible visée par les fabricants de ces boissons saines reste les jeunes femmes actives.

Ces dernières choisiront ainsi peut-être pour accompagner leur déjeuner Alibi Pretox. Cette boisson fonctionnelle a été développée en collaboration avec des scientifiques et a un but assez simple : elle vient compléter notre alimentation par l’apport de nutriments et de vitamines. Ainsi, chaque canette contient des vitamines (C, B3, B5…), des antioxydants (sélénium…), des électrolytes (potassium et calcium) et du « chardon-marie » pour les fonctions rénales. Elle est déclinée en deux recettes : grenade et agrumes.

 Alibi Pretox

 Alibi Pretox

De nombreux sodas se déclinent aussi en version édulcorée à la stévia. Ce nouvel édulcorant naturel, qui a récemment été autorisé sur le marché européen, débarque en force dans nos rayons. Coca-Cola ne s’y est pas trompé et a choisi de miser dessus pour sa nouvelle version du Fanta Still, sans bulles. La stévia a ainsi permis de baisser de 30% la teneur en sucre de cette boisson. Aux Etats-Unis aussi, la petite plante miracle inspire les industriels. Elle représente dans ce pays 21% du marché des édulcorants intenses, quand la moyenne mondiale est à 14% (une progression très conséquente donc, étant donné qu’en 2007 elle ne représentait que 1% du marché !). Elle donne naissance à de nombreux sodas allégés, comme le Zevia, un cola à base de stévia.

La stévia peut aussi être associée à d’autres ingrédients tendance, comme les superfruits. C’est le choix fait par la société Talkingrain, aux Etats-Unis, pour son Twist, boisson à l’eau de source contenant un zeste de fruits et d’antioxydants (grenade, myrtille, thé vert), du sirop d’agave et de la stévia.

Certains fabricants résistent toutefois à la stévia et choisissent d’autres ingrédients ayant une image « naturelle » pour remplacer le sirop de glucose-fructose. En Suède, par exemple, l’entreprise Boylan a lancé Cane Cola, un cola au sucre de canne.

Les boissons aux fruits, et notamment les jus de fruits et les smoothies, surfent aussi sur cette tendance santé, avec une communication axée « fruits fraîchement cueillis » et autres ingrédients naturels et/ou antioxydants. En Chine, on trouve même des boissons plus surprenantes, comme le produit « Kiwi and Cucumber ». Il s’agit d’un yaourt à boire au jus de kiwi et concombre.

Les boissons du petit-déjeuner

Les boissons du petit-déjeuner sont stratégiques. En effet, elles doivent nous permettre de bien commencer la journée, en nous apportant vitamines, caféine ou autres stimulants.

Ainsi, pour ceux qui démarrent la journée avec un bon café, ils pourront emporter ce dernier avec eux et le boire chaud sans avoir besoin d’une cafetière ou d’un micro-ondes grâce aux canettes auto-chauffantes Nutripause. Ces dernières disposent d’un compartiment dans leur fond renfermant un piston. Lorsqu’il est poussé, il perce un opercule, libérant ainsi de l’eau dans une poche à calcium. Une réaction chimique dégageant de la chaleur se produit alors, réchauffant la boisson en trois minutes seulement ! Elle reste chaude pendant vingt minutes supplémentaires.

Si vous préférez boire votre café à domicile, sachez que la tendance est aux machines perfectionnées. Ainsi, moyennant un certain investissement, vous pourrez moudre et torréfier vous-mêmes vos grains de café, pour une expérience inédite !

Enfin, pour un moindre investissement, vous pourrez aussi voyager grâce au sirop Indian moments produit par l’entreprise allemande Schwartau Coffee Shop. Il contient en effet des épices indiennes pour aromatiser le café. Un véritable dépaysement !

Si vous êtes plutôt thé, sachez que Nutripause décline aussi ses canettes autochauffantes en version thé ou chocolat. Si néanmoins vous préférez aussi profiter de votre thé confortablement installé dans votre salon, choisissez Lipton Sun Tea. Cette nouvelle gamme surprenante de la célèbre marque de thé est à infuser dans de l’eau fraîche, au contraire des thés classiques. Difficile de faire plus rafraîchissant pour un thé !

 Lipton Sun Tea

Lipton Sun Tea

Quoi qu’il en soit, au petit-déjeuner, les jus de fruits sont les plus prisés : selon le Crédoc, 63% d’entre eux sont consommés lors de ce moment particulier de la journée. Ils sont particulièrement appréciés des enfants. Sur ce segment, les purs jus affirment leur leadership avec 49,8% des parts de marché en 2011. De même, le jus d’orange est de loin le préféré des français ; il représente 48,07% des ventes, loin devant la pomme (9,97%).

Les industriels sont aussi inspirés par les jus de fruits : Tropicana a ainsi renouvellé ses éditions limitées en 2012 avec les parfums insolites pêche blanche-cerise et orange-fraise, Danao a choisi de miser sur une version multivitaminée pour conquérir davantage de consommateurs et Orangina Schweppes a décidé de rafler les parts de marché de ses concurrents du rayon frais, en y lançant simultanément ses propres marques, Oasis, Pulco et Pampryl. Au Canada, pour insister sur la notion fraîcheur de ses jus et de leur teneur en fruits, l’entreprise produisant le Frubob Fruit Float n’a pas hésité à laisser de vrais morceaux de fruits « flottant » dans du jus. True Fruits a pour sa part choisi de conditionner sa nouvelle gamme de jus fraîchement pressés dans des bouteilles en verre de 400 ml, valorisant ainsi leur couleur et insistant sur leur naturalité.

Les smoothies sont aussi appréciés au petit-déjeuner et se distinguent des jus traditionnels grâce à leur texture et à leur aspect fraîcheur. Cependant, le roi du smoothie, qui détient 50% des parts de marché, Innocent, lorgne aussi sur ses concurrents du rayon des jus. Il se lance ainsi sur ce segment avec quatre références. Il reste néanmoins fidèle à son produit-phare, le smoothie, et développe de nombreuses campagnes de communication, tout en soutenant différents projets oeuvrant à la protection de l’environnement. Par exemple, Innocent a mené une campagne pour la protection des abeilles. Les packagings invitaient ainsi les consommateurs à adopter une abeille. Ce fut une réussite ! Sophie Bodin, directrice marketing de la marque, explique que : « Après quatre semaines de campagne, 700 000 abeilles ont été adoptées et, dans le même temps, nos ventes ont progressé de 15% ».

Innocent

Adopte une abeille avec Innocent

Les boissons « branchées » et énergétiques

Maintenant que l’on sait quoi boire pour accompagner notre petit-déjeuner et notre déjeuner, penchons-nous sur des boissons plus adaptées à une consommation hors-domicile. De nombreuses boissons sans alcool « branchées » ont en effet fait leur apparition.

On trouve dans un premier temps les boissons énergétiques, très appréciées des jeunes, malgré leurs risques pour la santé (voir notre analyse à ce sujet). Le segment est très dynamique et les innovations y sont légion. Red Bull, le leader du genre, sort ainsi trois nouveautés dont le contenu et le contenant sont de la même couleur : bleue à la myrtille, blanche au citron vert, rouge à la cranberry !

 Red Bull

Nouvelles éditions Red, Silver et Blue de Red Bull

 

Son concurrent Monster lance aussi deux nouveaux parfums : Rehab, au thé et au citron, et Assault. La marque américaine West Coast Whill choisit pour sa part de se distinguer de ses concurrents grâce à son Blizzard Pure Energy, qui est contenu dans une canette auto-réfrigérante.

La naturalité atteint aussi ce segment qui lui semble pourtant en tous points opposé. Par exemple, au Danemark, la société Powerbrands a mis sur le marché la boisson énergisante Little Miracles, qui est bio et contient du thé vert, du ginseng, de la grenade et du jus d’açaï.

D’autres boissons non énergisantes et plus surprenantes font leur apparition. Par exemple, la petite boisson OBO, qui nous vient du lac Baïkal et qui n’a pas froid aux yeux, n’hésite pas à concurrencer les géants du secteur des sodas (n’hésitez pas à découvrir ou redécouvrir notre interview du dirigeant du fabricant d’OBO). Sa composition surprenante, qui contient notamment des huiles essentielles de laurier ou d’épicéa, ou encore du ginseng sibérien, se veut résolument naturelle, proposant ainsi une alternative aux sodas traditionnels.

 Canettes de OBO

OBO

 

Plus « underground », les branchés découvriront la marque de jus de fruits Borderline qui propose des  recettes naturelles, sans sucre ajouté, sans eau ajoutée, sans conservateur, colorant ou arôme artificiel, et aux noms évocateurs :

  • Nymphette Délicieuse (Goyave, Fraise & Violette),
  • Dandy des Bas-Fonds (Poire Williams, Rhubarbe & Cannelle Poivrée),
  • Cougar Puritaine (Mangue, Citron vert & Verveine)
  • et Tartuffe de Monte-Carl (Pamplemousse rose, Mûre & Menthe).

Le café sera aussi le parfum de nouvelles boissons branchées, comme dans Illy issimo, nouvelle boisson déclinée au café et au cappuccino, qui se boit froide. Le Café Zéro° de Miko s’annonce comme la grande révolution de l’été, grâce à sa texture proche à la fois d’une boisson, d’une glace et d’un granité. Il reste destiné à la RHF. En Australie et outre-Atlantique, la dernière tendance est le babyccino, adaptation des célèbres capuccinos pour les enfants. Attention néanmoins, les scientifiques redoutent que ces boissons ne soient pas totalement inoffensives !

D’autres boissons innovantes essaieront de se faire une place en soirée, comme la nouvelle gamme de Salvetat aromatisée, la Badoit, qui se veut résolument branchée grâce au nouveau design de ses bouteilles, Schweppes et ses nouvelles saveurs (mûre et mandarine), ainsi que ses nouvelles canettes déclinées en version nocturne avec « Schweppes by night », Fanta Still aux fruits rouges…

Enfin, la tendance est aussi aux sirops, et notamment aux sirops bio ou aux parfums insolites, comme le sirop à milkshake de Teisseire.

Les boissons respectueuses de l’environnement

La grande tendance sur laquelle surfent tous les fabricants de boissons sans alcool reste la durabilité. En effet, ils cherchent sans cesse de nouveaux emballages, permettant ainsi de découvrir de nouveaux matériaux ou de réduire le poids des bouteilles. De nouvelles filières d’approvisionnements françaises font aussi leur apparition, permettant aux industriels d’utiliser l’argument du « made in France ».

Par exemple, le 7ème rapport sur la responsabilité sociale et le développement durable de Coca-Cola indique que le groupe utilisera moins d’emballages secondaires et produira plus de bouteilles à partir de matériaux biosourcés. La célèbre PlantBottle devrait donc être généralisée à toutes les bouteilles du géant du soda d’ici 2020.

Le site de Donnery (45) de l’Européenne d’Embouteillage a mis au point l’une des bouteilles en PET les plus légères du marché pour Oasis. Les bouteilles de 2 litres ne pèsent en effet plus que 42g de PET, soit 15g de moins que le format utilisé jusque-là. Une véritable réduction des coûts et des déchets !

Du côté des émissions de CO2, les filières des jus de fruits s’organisent pour valoriser l’origine de leurs fruits. En effet, 90% des jus de pomme proviennent de vergers français, mais peu de consommateurs le savent. La filière pomme a ainsi créé le logo « 100% pommes de France » pour valoriser cette information auprès des français. Refresco a aussi choisi de créer une filière française pour une partie de ses approvisionnements d’abricots. Enfin, Pressade valorise l’origine de ses jus sur ses emballages.

 Pressade

Mon jus d’ici de Pressade

 

De grandes tendances se dégagent donc dans le secteur des boissons. En effet, la majorité des innovations tourne autour :

  • de boissons saines, qu’elles soient light, à la stévia ou sans sucre et/ou sans aspartame,
  • de boissons énergisantes enrichies en superfruits, en ginseng et autres ingrédients énergisants d’origine naturelle,
  • de boissons surprenantes, que ce soit en termes de texture, de goût ou de positionnement marketing,
  • de boissons identitaires, à l’instar des colas ethniques ou locaux,
  • et de boissons respectueuses de l’environnement, aux bouteilles en PET allégées ou aux fruits cueillis en France.

Ces grands axes d’innovation reprennent les tendances générales de l’agroalimentaire. Cet été, nous aurons donc l’embarras du choix pour nous faire plaisir avec une boisson rafraîchissante surprenante. Et vous, laquelle choisirez-vous ? V.D.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend