Aller directement au contenu

Équipement : Aoste innove et expérimente la vente en vrac pour réduire son impact environnemental

Aoste veut montrer la voie dans le secteur de la charcuterie, et poursuivre la réduction de son empreinte écologique en testant des solutions qui répondent aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui comme la vente en vrac. Une stratégie qui s’inscrit dans le programme de développement durable AGIR du Groupe Aoste, articulé autour de 6 piliers majeurs dont l’un des objectifs …

Équipement : Aoste innove et expérimente la vente en vrac pour réduire son impact environnemental
Aoste veut montrer la voie dans le secteur de la charcuterie, et poursuivre la réduction de son empreinte écologique en testant des solutions qui répondent aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui comme la vente en vrac. A cet effet, Aoste a a développé un meuble snacking pour le vrac, dédié aux saucissons.

Aoste veut montrer la voie dans le secteur de la charcuterie, et poursuivre la réduction de son empreinte écologique en testant des solutions qui répondent aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui comme la vente en vrac. Une stratégie qui s’inscrit dans le programme de développement durable AGIR du Groupe Aoste, articulé autour de 6 piliers majeurs dont l’un des objectifs est d’atteindre 100% d’emballages durables en 2030.

Le Groupe, pionnier dans la mise en place d’une offre de saucisson en vrac, a pour objectif de proposer la juste quantité de produits à consommer, en répondant aux attentes consommateurs de plaisir et variété, tout en répondant aussi à leurs nouvelles attentes, et en respectant la sécurité alimentaire et le goût de ses produits.

Un meuble snacking pour le vrac

Afin de tester et de proposer cette nouvelle manière de consommer, le Groupe a développé un meuble snacking pour le vrac, dédié aux saucissons et composé de trois trémies pour 3 variétés : le mini saucissons nature, noix et chorizo. Mise à disposition dans le magasin d’usine Aoste depuis octobre 2021, cette expérimentation réussie s’est inscrite comme une nouvelle habitude auprès des clients du magasin. Avec près de 150kg vendu en 4 mois, c’est un bon démarrage et une initiative appréciée par les habitués. Ce meuble est aussi présent dans le magasin d’usine de Saint-Symphorien-sur-Coise.

Associer saucission et vrac, un défi

L’objectif est de déployer ce meuble Aoste, qui a reçu un très bon accueil de la grande distribution, dans une dizaine de magasins GMS à partir du deuxième trimestre pour effectuer un développement plus large l’année prochaine. Dans cette continuité, la marque Aoste a décidé de s’inscrire dans la démarche initiée par l’ILEC (Institut de Liaisons des Entreprises de Consommation) dans le cadre d’une expérimentation sur le vrac en partenariat avec Monoprix. Cette démarche est multi catégorielle (épicerie sucrée, salée, apéritif…). Aoste y est présent avec ses trois variétés aux côtés d’autres marques comme les fruits secs Wonderful et des biscuits Michel & Augustin.

Afin de mettre en place cette offre, la marque Aoste s’est confrontée à un challenge logistique et qualité pour garantir goût et texture aux consommateurs puisque le saucisson évolue plus rapidement dans le temps que d’autres produits d’épicerie. Il a aussi fallu trouver un équilibre entre format et quantité afin de faciliter la mise en place en magasin. Avec ces différents tests cette année, l’objectif du groupe Aoste est de contribuer au développement du vrac chez les industriels, les distributeurs et les consommateurs.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend