Aller directement au contenu

Manutention des charges lourdes et TMS: Petit rappel des normes à respecter

Première cause de maladie professionnelle en France, les TMS (Troubles musculo-squelettiques) sont la conséquence directe de l’exposition d’un travailleur à un risque ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle. Le secteur de l’agroalimentaire n’y déroge pas. Afin de les prévenir, des normes encadrent la manutention des charges lourdes. Le respect des seuils à ne pas …

Manutention des charges lourdes et TMS: Petit rappel des normes à respecter
Limiter les TMS, le secteur de l’agroalimentaire n’y déroge pas. Afin de les prévenir, des normes encadrent la manutention des charges lourdes.

Première cause de maladie professionnelle en France, les TMS (Troubles musculo-squelettiques) sont la conséquence directe de l’exposition d’un travailleur à un risque ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle. Le secteur de l’agroalimentaire n’y déroge pas. Afin de les prévenir, des normes encadrent la manutention des charges lourdes.

Le respect des seuils à ne pas dépasser

Ainsi, pour les manutentions manuelles, la norme X35 – 109 est une recommandation de la CNAMTS (Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) relative au port de charges pour les travailleurs. Instaurée en 1989, elle a permis de définir la manutention manuelle, les premières charges maximales et les ports de charges limités pendant les actions de travail en fonction du sexe et de l’âge.

Remise au goût du jour, la norme ergonomique X35-109 de 2011 donne aujourd’hui les seuils à ne pas dépasser : Cette norme concerne les activités de «manutention manuelle». Elle concerne la population de 18 à 65 ans sans distinction de sexe. Elle ne s’applique pas en situation très dégradée ou impliquant de nouveaux risques : pente ou escalier et ne concerne pas les charges inférieures à 3 kg.

Limiter les causes qui provoquent les TMS

Pour lutter contre les TMS, la norme X35 – 109 définit les poids acceptables entre 5 et 15 kg. En-dessous de 5kg, ce n’est pas un risque. Au-dessus de 15 kg, on considère qu’il y a une situation à risque. Au-dessus de 25 kg, on est dans la zone inacceptable. La norme X35 – 109 donne un tonnage cumulé journalier acceptable de 7,5 tonnes sur 8h pour une personne. Celle-ci définit également une hauteur d’application de l’effort acceptable pour la position des mains entre 0,75 et 1,10 m. La règlementation relative aux manutentions manuelles figure dans le code du travail (articles D. 4152, D. 4153-39 à D. 4153-40, R.4541-1 à R. 4541-11). De façon générale, les travailleurs ne sont pas admis à porter des charges supérieures à 55 kg qu’à condition d’y avoir été reconnus aptes par le médecin du travail ; Les charges transportées ne peuvent en aucun cas dépasser les 105 kg ; Les femmes ne sont pas autorisées à porter des charges supérieures à 25 kg. Pour les jeunes travailleurs, les limites dépendent de l’âge et du sexe. Le «Tableau 98» du Code de la Sécurité Sociale répertorie toutes les TMS ainsi que la désignation des maladies, les délais de prise en charge et la liste limitative des travaux susceptibles ce qui vous permettra de limiter les causes qui provoquent les TMS. 

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend