Aller directement au contenu

Pour 2025, Roquette s’engage à améliorer son efficacité énergétique de 10%

Contre le réchauffement climatique, Roquette développe des énergies renouvelables et améliore ses performances en matière d’efficacité énergétique. «D’une manière générale environnement et économie sont liés et tout gain réalisé sur l’énergie induit un double avantage économique et environnemental», explique le Groupe. En avril 2017, une nouvelle politique environnementale a été signée par Jean-Marc Gilson, Directeur Général de Roquette, et …

Pour 2025, Roquette s’engage à améliorer son efficacité énergétique de 10%
En 2025, nous nous engageons à ce que, par rapport à l’année 2015, notre efficacité énergétique s’améliore de 10% et notre consommation d’eau douce spécifique baisse de 20%. En parallèle, nous nous engageons à mettre en place des installations techniques moins émettrices en CO et ainsi éviter 1 million de tonnes de rejets CO2 à horizon 2025» explique Roquette © Site de Roquette à Beinheim (France)

Contre le réchauffement climatique, Roquette développe des énergies renouvelables et améliore ses performances en matière d’efficacité énergétique. «D’une manière générale environnement et économie sont liés et tout gain réalisé sur l’énergie induit un double avantage économique et environnemental», explique le Groupe.

En avril 2017, une nouvelle politique environnementale a été signée par Jean-Marc Gilson, Directeur Général de Roquette,
et largement diffusée au sein du Groupe et à ses clients. Roquette a établi des objectifs clairs engageant toute l’entreprise à améliorer son empreinte environnementale.
La nouvelle politique environnementale comporte des engagements chiffrés d’efficacité énergétique ainsi que sur la consommation d’eau. Elle prévoit aussi la mise en place de systèmes de management certifiés ISO 14 001 et 50 001 pour l’ensemble des sites, la prise en compte des communautés locales ainsi qu’un engagement de réduction et de valorisation des déchets dans les sites industriels. Cette volonté est parfaitement alignée avec le pilier Biorefining de la démarche de Développement Durable du Groupe. L’ensemble des collaborateurs et des sites sont concernés. «Chacun à son niveau prend en compte l’environnement dans ses actes et décisions et cela dans tous les services, partout dans le monde. En 2025, nous nous engageons à ce que, par rapport à l’année 2015, notre efficacité énergétique s’améliore de 10% et notre consommation d’eau douce spécifique baisse de 20%. En parallèle, nous nous engageons à mettre en place des installations techniques moins émettrices en CO et ainsi éviter 1 million de tonnes de rejets CO2 à horizon 2025».

Roquette reçoit le prix des énergies renouvelables

Roquette cherche ainsi à minimiser son impact environnemental, engagée dans une démarche environnementale, responsable et innovante. A ce titre, le groupe accompagne des projets ambitieux pour le développement des énergies renouvelables. En Lituanie, son approche environnementale a déjà permis de réduire les émissions de CO de près de 83 000 tonnes en 2017.

«L’électricité que nous utilisons provient de sources d’énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne et hydraulique) de producteurs certifiés. L’un d’eux a inscrit le Groupe Roquette parmi les entreprises les plus ouvertes à l’innovation et aux solutions vertes en matière de consommation d’énergie. Nous investissons également dans des solutions d’économie d’énergie qui nous permettent de réduire notre consommation d’énergie et de maximiser son efficacité», explique Roquette.

En France, le Président du Syndicat des Énergies Renouvelables a remis au Groupe Roquette, le Trophée des énergies renouvelables, pour récompenser l’engagement de l’entreprise en faveur de la géothermie et de la biomasse. Soutenue par l’ADEME (Agence De l’Environne- ment et de la Maîtrise de l’Énergie), les réalisations des centrales géothermique et bois-énergie permettent une alimentation énergétique à 75% renouvelable du site de production du Groupe Roquette à Beinheim (France). Cette centrale géothermique à vocation industrielle, première mondiale, réalisée en partenariat avec Électricité de Strasbourg et la Caisse des Dépôts, est l’aboutissement d’un chemin qui a nécessité la mobilisation de savoir-faire techniques et humains.

«Notre stratégie de croissance est fondée sur notre capacité à inscrire nos actions, décisions et investissements dans la durée. Ce prix remis aujourd’hui récompense cette vision axée sur le long terme. Investir dans les énergies renouvelables pour un industriel, c’est réfléchir à son avenir, penser à ses clients et à leurs attentes», explique Gianfranco Patrucco, Vice-Président Exécutif Global Opérations chez Roquette.

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend