Aller directement au contenu

Transport et logistique : Laïta et Sodiaal sur la voie du durable

Laïta, entreprise coopérative laitière du Grand Ouest, est au cœur de trois activités : la collecte, la transformation et la commercialisation de produits laitiers. L’esprit d’innovation n’est pas seulement une des valeurs fondatrices de Laïta, il est également l’élément moteur du développement de l’entreprise et le garant de la pérennité de ses activités. Il passe par l’adaptation aux évolutions …

Transport et logistique : Laïta et Sodiaal sur la voie du durable
Afin d’optimiser les opérations logistiques, Sodiaal renonce à la palette échange et opte pour le respect de la route du lait et du développement durable.

Laïta, entreprise coopérative laitière du Grand Ouest, est au cœur de trois activités : la collecte, la transformation et la commercialisation de produits laitiers. L’esprit d’innovation n’est pas seulement une des valeurs fondatrices de Laïta, il est également l’élément moteur du développement de l’entreprise et le garant de la pérennité de ses activités. Il passe par l’adaptation aux évolutions technologiques et l’excellence au quotidien. Depuis sa création en juillet 1996, Epi Ingrédients a pour mission de commercialiser des ingrédients laitiers secs comme les poudres de lait, de lactosérum, caséine… Les exigences qualitatives sont très élevées et l’acheminement des produits chez les clients doit être sûr et efficace. Les poudres étant transportées dans des sacs posés directement sur les supports de manutention, il est important pour l’entreprise de prévenir les possibles déchirements de sacs, et de garantir à ses clients des produits parfaitement conditionnés dans des sacs intacts. Jusqu’à lors, transportés sur des palettes échange en bois, Laïta a voulu sécuriser davantage les process logistiques et mettre en place de nouvelles solutions d’autant que les volumes sont de plus en plus importants avec un activité grand export grandissante.

Une palette qui répond aux contraintes métier

Après une étude de l’offre existante sur le marché, c’’est la palette TC3 Eco qui a répondu le mieux au cahier des charges de l’entreprise. «LA TC3 de Craemer nous a offert le meilleur rapport qualité/prix avec une qualité largement supérieure à celles des autres palettes que nous avons pu étudier. En plus de sa forte résistance à la charge et sa robustesse avec ses épaisses et solides parois, la TC3 répond à toutes nos contraintes métier» explique François Guy, responsable atelier.. «C’est une palette totalement fermée, sans rainures avec un plateau lisse dessus/dessous. Elle est donc très facile à nettoyer et à sécher. On élimine ainsi tous risques de prolifération de bactéries et d’humidité. En plus, ses rebords de 7mm arrondis ne présentent aucun angle saillant qui pourrait endommager les sacs de poudres de lait».

Une palette en PEHD régénéré

« Notre choix vers cette palette en PEHD régénéré s’inscrit dans notre politique de RSE. Constituée d’une matière régénérée de qualité, elle permet en plus de répondre aux normes d’hygiène » explique Armelle Gayant, responsable du service achats.
Dans son processus de fabrication, le fabricant n’utilise que du PEHD régénéré d’un grade de pureté très élevé et d’une grande qualité, dont les sources sont connues, une partie issue des rebus post industriels comme les copeaux de production, ce qui confère aux palettes une grande résistance.

Sodiaal renonce à la palette échange et préfère la palette locative pour sa marque Candia

De son côté, afin d’optimiser les opérations logistiques, le premier groupe coopératif français Sodiaal renonce à la palette échange et signe un partenariat avec LPR – La Palette Rouge – pour les flux logistiques du lait CANDIA, dans le respect de la route du lait et du développement durable.
Cette collaboration représente une activité de plus de 1,5 million de palettes livrées sur les différents sites de production du Groupe Sodiaal, pour une collecte chez les clients distributeurs en France, mais aussi à travers l’Europe : en Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Bénélux, Pologne et Grande Bretagne.
Avec 4,7 milliards de litres de lait collectés par an, Sodiaal est le premier groupe coopératif laitier français incluant la commercialisation de poudres de lait, briques de lait conditionnées, lait écrémé, beurre, fromage, et produits dérivés surgelés.
La Route Du Lait, démarche certifiée de qualité et d’environnement, mobilise les efforts de chacun au sein du groupe qui place les flux logistiques au cœur de la stratégie et travaille sans cesse à leur optimisation. Depuis plus de cinq ans, le transport et les supports de manutention sont sous la responsabilité du service achat pour un fonctionnement le plus homogène possible au service de chaque activité. Son objectif : valoriser les produits du groupe en créant de la valeur
ajoutée aux opérations.

De la palette échange à la palette de location

Jusqu’à présent, le groupe Sodiaal utilisait la palette échange pour le transport du lait Candia, mais les contraintes importantes liées à son utilisation ont mené la coopérative laitière à revoir sa stratégie comme le souligne Laurent Dal Grande, directeur des achats logistique et transport: «Nous sommes dans une dynamique d’automatisation de nos usines et entrepôts, tout comme nos clients. Compte tenu de ce contexte de mécanisation croissante, nous avons besoin de palettes de qualité irréprochable et de supports standardisés. Or, la palette échange ne présente pas une qualité constante et n’est donc plus adaptée à nos activités, ni aux attentes de nos clients» et d’ajouter «Un autre facteur à prendre en
considération est la tension importante sur le marché du transport. Les transporteurs sont de moins en moins enclins à utiliser la palette Europe».
L’optimisation des opérations logistiques passe aussi par leur simplification et induit une réduction du panel fournisseurs. La palette échange engendre une multiplication des fournisseurs avec une dépendance locale. «Avec la palette de location, nous pilotons un intervenant unique ce qui simplifie énormément la gestion des supports de manutention».

ParLa rédaction
En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend