Aller directement au contenu

Transport et logistique : Les acteurs se mobilisent pour la transition énergétique et écologique

En septembre dernier se tenait le premier événement du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE), intitulé «rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables». 400 professionnels, chargeurs, commissionnaires de transport ou transporteurs, ont répondu présent, tous volontaires pour relever le défi de la transition énergétique et écologique dans le secteur du transport routier et de la logistique.Arnaud Leroy, Président …

Transport et logistique : Les acteurs se mobilisent pour la transition énergétique et écologique
Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et de polluants atmosphériques dans le secteur du transport et de la logistique, un défi à relever.

En septembre dernier se tenait le premier événement du programme d’Engagements Volontaires pour l’Environnement (EVE), intitulé «rendez-vous du transport et de la logistique éco-responsables». 400 professionnels, chargeurs, commissionnaires de transport ou transporteurs, ont répondu présent, tous volontaires pour relever le défi de la transition énergétique et écologique dans le secteur du transport routier et de la logistique.
Arnaud Leroy, Président de l’ADEME, et Paul Weick, Sous-directeur des transports routiers (DGITM) du ministère de la Transition écologique et solidaire, ont rappelé l’enjeu primordial que représente la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et de polluants atmosphériques dans le secteur du transport et de la logistique.
«La décennie 2020-2030 est déterminante pour obtenir des réductions drastiques des émissions de GES et ne pas compromettre notre budget carbone d’ici à 2050. Le programme EVE accompagne la mobilisation des professionnels du transport pour contribuer significativement à ce défi», a expliqué Arnaud Leroy, président de l’ADEME.

250 entreprises nouvellement engagées dans le programme EVE depuis l’année dernière

Le programme EVE a permis de sensibiliser plus de 1 500 établissements grâce à la mobilisation des organisations professionnelles. Les 250 entreprises nouvellement engagées en 2019 représentent plus de 15 800 véhicules et 18 500 conducteurs. Elles se sont engagées à mettre en œuvre des plans d’actions pour réduire leurs émissions annuelles de 88 000 tonnes de CO2e à l’issue de la troisième année de leur engagement.
Lancé lors de ce rendez-vous, le dispositif EVcom vient compléter le programme EVE qui englobe déjà les dispositifs Objectif CO2 dédié aux transporteurs de marchandises ou de voyageurs et aux grossistes, et FRET21 conçu pour les chargeurs. EVcom est destiné aux commissionnaires de transport, et leur permet de s’engager volontairement à mettre en œuvre un plan de réduction des émissions de GES liées à leur activité de transport, sur 3 ans.

12 entreprises récompensées pour leurs actions en faveur de la transition énergétique et écologique

Par leurs excellents niveaux de performance énergétique, la mise en place d’actions innovantes ou le travail coopératif mené entre des entreprises chargeurs et des transporteurs, les 12 lauréats témoignent de la maturité et du dynamisme des entreprises pour réduire durablement l’impact énergétique et environnemental dans leurs activités de transport et logistique.
On citera entre autres, la société de Transports Biocoop (STB), pour l’entreprise de transport de marchandises – plus de 30% sur 3 ans ; les Transports Montbrisonnais, pour l’entreprise de transport de marchandises de moins de 50 salariés ; Kleyling Transports Internationaux, pour l’entreprise de transport de marchandises comptant entre 50 et 250 salariés ; le Groupe Delisle, pour l’entreprise de transport de marchandises comptant plus de 250 salariés ; TAB Rail Road, pour la mise en place d’un trafic en transport combiné rail-route et la mutualisation et l’optimisation des chargements et des livraisons entre Continental Food France, Haribo et Saint-Mamet ; Carrefour Supply Chain, pour la création d’une communauté de 22 transporteurs afin de développer des projets collaboratifs ou encore Groupe Mauffrey, pour la mise au point d’équipements innovants afin d’optimiser les flux de marchandises et ce, grâce au travail coopératif mené avec ses clients Nestlé Waters et Norske-Skog.

ParLa rédaction
En vidéo
Les plus lus
Dossiers thématiques
Transport et logistique : Les nouveaux défis pour l'industrie agroalimentaire

La réduction de l'impact énergétique et environnemental est certainement le plus gros défi que l'industrie agroalimentaire doit relever pour ses opérations de logistique et ses transports de marchandises. Comment ? En optimisant la chaîne logistique par …

Equipements, process, emballage et conditionnement : Les nouveautés à connaître absolument en 2019!

Chaque année, les nouvelles applications et solutions sont présentées dans les différents salons professionnels nationaux et internationaux, à destination de l’agroalimentaire. Entre innovation et technologie, voici une petite compilation (non exhaustive) des nouveautés proposées en 2019, en équipements et process (partie 1), mais également en emballage et conditionnement (partie 2).

Boulangerie : Les nouvelles solutions pour les défis à venir

L'industrie est en train de changer, grâce à la numérisation et l'automatisation, l'évolution des habitudes alimentaires et les désirs des consommateurs, par une mobilité croissante, de nouveaux concepts de vente et la tendance vers des produits de qualité spéciale, individuels et élevés. Les normes et les tendances des prochaines années du secteur de la boulangerie sont définies. Les différents salons réunissant les boulangers, pâtissiers, …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend