Aller directement au contenu

Viandes - Volailles

Secteurs d’activité
Toute l'actualité du secteur Viandes - Volailles sur agro-media.fr. Articles, analyses, chroniques et vidéos de l'industrie agroalimentaire... retrouvez l'intégralité du secteur Viandes - Volailles
Viandes - Volailles dans l’actu

Doux : les licenciements seront « inévitables ».

Alors que jusqu’au 23 juillet le tribunal de commerce planchera sur les différents dossiers de reprise proposés pour sauver Doux, les inquiétudes autour du nombre d’emplois qui seront supprimés grandissent.

Les bovins aussi ont le droit de boire une bonne bouteille !

Jean-Charles Tastavy, président d’une association de défense du vin, a un jour eu une étrange idée, après avoir découvert deux expérimentations menées au Canada et en Espagne et visant à prouver qu’une vache heureuse donne une meilleure viande. Il …

Doux : qui raflera la mise ?

Alors que jeudi, date limite pour le dépôt d’offres de reprise du volailler Doux, sept repreneurs s’étaient manifestés, quatre autres sont venus grossir les rangs des acquéreurs potentiels depuis. Ainsi, les candidats au rachat sont :

LDC fait du zèle et propose sa solution pour Doux.

Le volailler LDC a publié aujourd’hui un chiffre d’affaires en hausse de 0,8% à 692,4 millions d’euros à l’issue du premier trimestre de son exercice 2012-2013, et même de 2,1% à périmètre identique et après retraitement du changement de …

Le Plan d’aide aux abattoirs est validé.

Les Conseils Spécialisés dédiés aux filières animales de FranceAgrimer réunis le 14 juin ont validé le plan d’aides aux abattoirs : 3,8 M € seront ainsi dédiés à la « restructuration des abattoirs et au développement de stratégies économiques …

Doux, les salariés seront fixés le 6 juillet.

L’actualité du groupe Doux a encore été riche ce weekend. A l’issue du comité central d’entreprise qui s’est tenu vendredi dernier, les syndicats ont annoncé que les salariés de groupe volailler Doux seraient fixés sur leur sort le 6 …

Les coopératives s’unissent pour sauver le groupe Doux.

Dans une interview accordée à LSA, le PDG de Coop de France, Philippe Mangin, a estimé que la date limite du 2 juillet fixée par les administrateurs judiciaires pour déposer des offres de reprise du volailler est trop court.

Doux respire un peu mais cherche un repreneur.

Sur les 30 à 40 millions nécessités par le groupe Doux pour poursuivre son activité, 19 millions ont déjà été trouvés. En effet, le tribunal de commerce de Quimper a donné hier son feu vert pour la cession de …

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend