Aller directement au contenu

Agrial confirme sa stratégie de développement du bio dans sa branche lait

Acteur historique de la collecte et de la transformation de lait de vache biologique en France depuis près de 25 ans, Eurial, branche lait d’Agrial, a constamment soutenu le développement de cette production. En France, d’après les projections, la collecte devrait passer de 500 ML à 900 ML d’ici 2 ans. Au niveau d’Agrial, avec 60 millions de litres …

Agrial confirme sa stratégie de développement du bio dans sa branche lait
La collecte de lait devrait passer de 500 ML à 900 ML d’ici 2 ans.

Acteur historique de la collecte et de la transformation de lait de vache biologique en France depuis près de 25 ans, Eurial, branche lait d’Agrial, a constamment soutenu le développement de cette production. En France, d’après les projections, la collecte devrait passer de 500 ML à 900 ML d’ici 2 ans. Au niveau d’Agrial, avec 60 millions de litres collectés en 2017, un nouveau cap va être franchi, avec un objectif de collecte fixé à 100 millions de litres en 2020, pour atteindre les 140 millions de litres d’ici 2022.

Une aide à la conversion

Afin d’accompagner les adhérents qui souhaitent passer à la production de lait biologique, la Coopérative a mis en place un plan de conversion qui prévoit, dans la phase de transition, le versement d’une aide à la conversion de 30€/1 000 litres. En contrepartie, l’adhérent s’engage à livrer son lait durant 5 ans à la Coopérative. Celle-ci accompagne également l’éleveur sur le plan technico-économique et en apportant des conseils concernant les productions végétales, la nutrition animale, les bâtiments ainsi qu’une aide sur les démarches administratives spécifiques au bio (aides régionales, Etat, PAC…).

Un contexte très porteur

La Coopérative dispose aussi de deux atouts majeurs vis-à-vis des éleveurs. D’une part, le métier dispose d’un mode de gouvernance dédié au sein d’Agrial : un conseil de métier lait avec 9 administrateurs et un bureau métier, présidé par Bruno Martel, éleveur Bio, dont l’exploitation est basée près de Redon, lequel est par ailleurs membre du Conseil d’administration de la Coopérative. D’autre part, Agrial, présent en Bio également sur ses autres branches (Légumes, Pommes, Viandes, etc.) dispose d’une expertise forte en matière de conseil agronomique et d’agrofournitures biologiques.
 Forts de leur conviction, les producteurs de lait bio ont souhaité mettre en place une démarche d’identification qui a abouti à la création d’une signature et d’un logo.
 Comme le souligne, Bruno Martel : « Agrial assume pleinement la diversité des modèles d’exploitations biologiques et les accompagne du champ à l’assiette ».

Une ambition : renforcer les positions d’Eurial sur le marché du Bio

En Bio, Eurial dispose d’une large gamme de produits et est présent sur de nombreux segments : beurre, crème fraîche, yaourts, fromage blanc, crème dessert, ainsi qu’en poudre de lait biologique. En GMS, sa marque Grand Fermage est n°2 en beurre Bio, et sa marque Bio’ Nat est n°3 sur le marché de l’ultra-frais Bio. La RHD (restauration hors domicile), notamment les grossistes, les chaînes de restauration et également les industriels de l’agroalimentaire, sont des clients de plus en plus demandeurs de produits biologiques. Pour répondre à cette demande croissante et aux ambitions du Groupe, une nouvelle stratégie d’innovation et de marketing est en cours de développement. Celle-ci s’inscrit pleinement dans la volonté de la branche de rechercher de la valeur pour les adhérents d’Agrial.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
Inuline, ingrédient à l’honneur
Inuline, ingrédient à l’honneur

«10 tendances clés en matière d’alimentation, de nutrition et de santé 2020», tel est l’intitulé du nouveau rapport de New Nutrition Business qui fournit …

En vidéo

Vous êtes hors ligne

Send this to a friend